Rebelles du Monde
Continent par continent, la rubrique des citoyens ordinaires qui bougent là-bas, dans des conditions souvent très difficiles
Amanda Kernell est suédoise par sa mère, saamie par son père. Les Saamis ont été nommés Lapons avec mépris. Héritière d'une culture saamie étouffée par les Suédois, avec une grand-mère traumatisée mais un père fier de ses racines, Amanda fait de son « entre-deux » un réquisitoire contre l'entre-soi. Les Saamis forment la population indigène au nord du Nord, de la Norvège à la Russie. Dans les...
Dans l'Italie du tandem extrémiste Salvini - Di Maio, Pina Rozzo, à Rome, ne lâche rien, surtout pas les valeurs héritées de ses parents militants communistes. Elle les chante même place Vittorio, dans les écoles, avec la chorale multiethnique. Retrouvez notre reportage réalisé par Marie-Anne Divet.
Surtout connu depuis la création de son cirque, Alexandre Romanès revendique avant tout sa culture Tsigane. C'est un homme libre, une sorte de résistant. Né dans une grande famille du cirque il a choisi un parcours singulier : celui de l’itinérance et du nomadisme propres à cette culture qui est sienne… Mais c’est aussi un musicien, un poète qui a tardivement appris à écrire « parce qu’il avait...
Comment vivent aujourd'hui, dans l'Italie du tandem extrémiste Salvini - Di Maio, tous ceux et celles qui luttent pour la justice sociale, aux côtés des migrants et des salariés exploités, dans les banlieues ou les campagnes abandonnées ? A Rome, Pina Rozzo est de cette trempe. Elle ne lâchera jamais les valeurs héritées de ses parents militants communistes. Elle les chante même place Vittorio,...
Exceptionnellement, nous ne parlons pas aujourd'hui de citoyens mais d'une ville. Lwow (prononcez "Lvouv") en Ukraine. Riche de sa culture, déchirée par l'Histoire, transformée par la modernité, Lwow, dans ce très beau reportage d'Agnès Moyon, devient la métaphore de nos destinées humaines.
Avec le solstice d'hiver et les festivités de Noël, les Caretos sont de retour à Varge, petit village de 200 habitants dans le Trás-os-Montes, au nord du Portugal. Si la "Fête des garçons" résiste aux assauts de la modernité, c'est grâce à des hommes comme les frères Tiza. Sous leur modestie, Fernando et Antonio, 63 ans et 66 ans aujourd'hui, cachent une passion en métal pour la très ancienne...
Dimitris Carpouzis vit depuis plus de 20 ans à Rennes où il enseigne et anime, entre autres, un festival du cinéma grec. Avec le tourmente tombée sur son pays, ses conditions de vie se dégradent. Il craint de devoir rentrer. De l'impact des séismes financiers sur nos vies d'Européens...
Que devient Jovan Divjak ? Le général d'origine serbe héros de la résistance de Sarajevo n'est plus sous la lumière des médias. Mais il est toujours là. À 79 ans, dans l'ombre, il continue de combattre, par l'éducation des jeunes, la "haine pure", dit-il, qui continue de gangrener les esprits.
C’est l’un des groupes les plus singuliers de l’édition européenne. Vera Michalski dirige Libella. Une saga littéraire et culturelle. L’immensité russe. La neige, le froid, les fracas de l’Histoire. Et elle, une énigme, un courant d’air. Vera Michalski vit sur une ligne de fuite comme sa mère et sa grand-mère avant elle.
 
Eux, ce sont trois profs de Thessalonique. Trois citoyens parmi les dizaines de milliers qui continuent de tisser de la solidarité à travers la Grèce. La Grèce où les détresses s'accumulent dans la quasi-indifférence d'une Europe qui s'est peu à peu lassée du feuilleton. Ecoutez l'AudioBlog HistoiresOrdinaires sur Arte
1 2
Bienvenue à Manchay, quartier populaire en bordure de Lima, capitale du Pérou. Début avril, Anne-Alice y a rejoint son amie Émilie pour contribuer à un projet solidaire d'éducation populaire au nom mystérieux, « Kayhinam LLaqtay ». Un jour, lors d’une fête traditionnelle à Ayacucho, dans les Andes, Émilie Etienne entendit une danseuse s’écrier en Quechua : « Kayhinam llaqtay ! » (Ainsi...
Sa tête a été mise à prix au Brésil. Rentré en France, il continue à être la voix des sans voix. La trajectoire hors du commun d’un avocat né dans les beaux quartiers.
Le quartier de Pelourinho, sur les hauteurs de Salvador da Bahia, porte au plus profond de lui-même la mémoire populaire brésilienne. Jamais, cependant, il n'aurait été classé au Patrimoine mondial de l'Unesco sans des résistants au premier rang desquels Clarindo Silva. Dans son restaurant, la Cantina da Lua, bat le cœur de Salvador. Nous avons rencontré Clarindo Silva à Salvador da Bahia en...
La chanteuse et danseuse brésilienne Valeria Wanda a participé à l'édition 2017 du Festival rennais Sevenadur (« Culture » en Breton). Plus précisément à un récital de poésie bilingue intitulé « Correspondance Brasil-Breizh » avec le poète Christian Leray qui s'exprime à la fois en français, en gallo (la langue de Haute-Bretagne) et en portugais du Brésil. C'est lui-même qui dresse ici le...
Les "tables" de Mavis Arnaud Frugé rassemblent régulièrement des Cajuns et Créoles par dizaines qui peuvent partager la vie et les mots dans leur langue maternelle : le français. Les écoles d'immersion en français lancées il y a trente ans par Robert Desmarais-Sullivan ont fait tache d'huile. Rencontre avec deux figures du renouveau de la francophonie en Louisiane. Voir aussi : Rita raconte la...
A ces histoires de vie mêlées intimement à la sienne, à ces « hommes, femmes, enfants, qui s’amoncellent en dedans-moi, comme s’amoncelaient les bicoques de ma favela »... à ces vies, Conceiçâo Evaristo donne la force de son combat pour la défense des femmes et de la culture afro-brésilienne. Elle y puise les racines indispensables à la construction de notre mémoire collective.
Voici le dernier récit que vient de transmettre à Histoires Ordinaires notre ami de Trinidad Juan Lazaro Besada. Un récit qui éclaire la vie quotidienne cubaine, comme tous ceux publiés sur son blog Hola desde Cuba, avec l'humanisme propre à l'auteur : Juan Lazaro a une grande estime pour Rolando, le vendeur ambulant de produits alimentaires. 
« Entre hierros », en français « entre les fers » ou si l'on veut « entre les métaux », telle est la nouvelle histoire, celle du vieux José et de son fils Miguel,  que nous raconte Juan, notre ami de Cuba, depuis Trinidad. Cette fois, elle n'est pas sur son blog Hola desde Cuba, associé à histoiresordinaires.fr. Nous la lui volons ! Les héros anonymes décrits par...
Le jour s'achève. Grand Coteau et son millier de paroissiens, au cœur de la Louisiane, sont déjà ensommeillés. Le silence et la pénombre enveloppent les maisons de bois que Dieu protège, vierge et drapeau américain posés en sentinelles. Seules passent sur Church Street quelques voitures et silhouettes. Elles s'arrêtent à l'église des Noirs : ce soir se réunissent les amis et invités de Patrice...
George Marks est un artiste américain de 44 ans. Il vit en Louisiane, à Arnaudville. Fondateur d'un collectif nommé NUNU, il promeut la célébration des différences, par la culture et les rencontres. Il en sort un modèle économique qui vient « d'en bas », dans une Louisiane aux racines françaises encore bien présentes. George est un artiste. Un artiste visuel, comme il le précise. Visuel pour qui...
1 2 3
Imagination citoyenne, partage… À Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, des jeunes fondus d'informatique et d'internet ont créé un modèle de « Fab Lab ». Ils font de la récup', désossent, raboutent. Ils ont sorti une fraiseuse, un ordinateur, une éolienne. Et transportent leurs savoirs dans les écoles. Gildas Guiella est la cheville ouvrière de Ouagalab. « Attends, j'ai oublié quelque chose...
Vendredi 22 Avril, une alerte sur les réseaux sociaux lancée par Armel et Joëlle Mandart, des Editions Mandarines, a attiré notre attention : le jeune poète guinéen Falmarès menacé d'expulsion par la préfecture de Nantes ! " J'ai honte, écrit Armel Mandart, cette histoire se passe en France, dans l'Ouest, à Nantes, en 2021 ! D'un côté, un adolescent talentueux qui a su allier intelligence et sens...
Au service de l’Union des femmes paysannes du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, Théogène Kambere Sikiryamava mène une lutte tenace contre la faim et défend les « sans voix ». Il est aussi un infatigable militant pour la paix dans un pays marqué par la pauvreté et la violence. « Voir les familles d’agriculteurs participer à la construction du pays. » C’est le souhait qui anime...
Les Français ont leur village d'irréductibles gaulois, les Éthiopiens ont Awra Amba, dans la région Amhara, au nord du pays. Depuis près de cinquante ans, ses habitants, résistant aux pouvoirs patriarcal et religieux, vivent l'utopie au quotidien : égalité des femmes, droits des enfants, aide aux villageois qui ne peuvent plus travailler, pratiques de coopération et de paix entre tous quelles que...
Cette "histoire ordinaire" paraîtra inhabituelle aux familiers du site. Ce n'est pas un reportage mais un témoignage, un témoignage de lecteur. Hubert Bonnier est un homme de passions qui mène sa vie comme une aventure avec pour fil rouge la boulangerie. Depuis quelques années, il vit à Kinshasa. Il apporte ici un éclairage réaliste et chaleureux sur la situation des Chégués, les enfants des rues...
Militante de toujours et quels que soient les gouvernements, Tarra Nacanabo préside au Burkina l'association Kebayina. Un nom qui signifie : "Regroupons-nous pour travailler dans la même direction". Quelque 500 femmes se battent autour de Tarra pour la défense de leurs droits et pour le développement du pays. Tarra Nacanabo en impose tant par sa détermination que par ses rondeurs, qu'elle promène...
Yankimadji Rassembaye, l’ingénieure tchadienne, avance étape par étape dans ce qui est, dit-elle, le projet de sa vie : la place des femmes dans le changement social en Afrique. Aujourd’hui, elle a créé et développe son entreprise de cosmétiques pour avancer sur cet objectif, en France et au Tchad.
« Je suis d’une famille ancrée dans l’excision, fille et petite-fille d’exciseuse. Couper le clitoris, je ne le veux pas mais tout ce qui suit l’excision, il faut le garder. » C'était le credo de Martha Diomandé lorsque Histoires Ordinaires l'avait rencontrée en janvier 2011. Depuis, beaucoup de choses se sont passées. Un film est sorti, « La forêt sacrée », une opération de parrainage a été...
Cet homme est agaçant. Un patron de presse indestructible. Depuis près de 25 ans, il contourne toutes les attaques pour imposer dans son pays, le Cameroun, sa liberté de journaliste. « Le Jour », son sixième journal, fait autorité... 2001 : garde à vue pour un scoop sur la réforme de l'armée. 2003 : interpellé pour avoir envisagé la succession de Biya, le président indévissable du Cameroun....
Au Niger, ceux qui le connaissent mettent beaucoup d'espoir dans Moussa Issoufou. Émigré en Belgique, l'enseignant chercheur met toute son énergie à accumuler des savoirs ici, en Europe, pour développer son pays où il retournera, c'est sûr : là-bas, il sera «dix mille fois plus utile»...
1 2
Ce samedi 22 août, Ashmat Froz va de nouveau quitter Odile et ses amis bretons pour rejoindre Kaboul. Depuis notre rencontre pour Histoires Ordinaires il y a quatre ans, il a continué à passer six mois de l'année là-bas, bravant les risques. Mais c'est lourd, dur à vivre, de plus en plus dur.
"Je quitte mon pays, je quitte tout. Pourquoi ? J'ignore. Pour aller où ? J'ignore." Ces questions que Nasrine Nabiyar se pose en quittant l'Afghanistan ont trouvé leurs réponses. Elle y a répondu en créant pour les femmes et les filles de son pays les moyens de l'émancipation, ouvrant ainsi des chemins pour la paix.
L’été dernier je passais un mois en Inde dans L’état du Tamil-Nadu, au sud est de ce grand pays. Je devais réaliser un travail sonore pour la création d’un spectacle de danse jeune public de la Cie Le Chiendent. La majorité de mon séjour s’est déroulé dans le petit village rural de Ranganathapuram, Un endroit qui évoque une oasis, posé entre champs de cocotiers, de millet et un fleuve qui pleure...
Karma Lejschey a 61 ans. Il vit au camp de réfugiés tibétains de Tashi Palkhiel à Pokhara au Népal. Histoire d'une vie qui a basculé un jour de 1959 quand les Chinois sont arrivés au pied du mont Kailash. L'association Du Bessin au Népal (voir notre reportage Yangchen, la jeune Népalaise) a décidé, en lien avec l'association suisse Kam for Sud, de soutenir les...
Pour comprendre et partager ce qui se vit en Afghanistan avec le retour des Talibans, Histoires Ordinaires propose de retrouver les portraits de deux Afghans exilés attachés à reconstruire leur pays ; la belle rencontre d'une jeune française championne de cricket grâce à des réfugiés afghans ; la série documentaire exceptionnelle d'Arte sur la tragédie afghane ; enfin, le souvenir de Massoud, le...
Ce samedi 17 septembre, il reprend l'avion, une fois de plus, pour Kaboul. Ashmat Froz passe ainsi sa vie entre ses deux pays. Jusqu'au bout, il défendra l'héritage du commandant Massoud, son ami assassiné deux jours avant l'attentat des tours jumelles, la figure légendaire d'un Aghanistan moderne, libre et indépendant. Chez lui, à Rennes, Ashmat Froz reste le fidèle parmi les fidèles. Il a les...
Témoignage. Mme Nasrine Nabiyar était professeure à l'Université de Kaboul. Contrainte de fuir les évènements tragiques de son pays, elle est arrivée en France en 1990. Elle continue de vivre entre ses deux pays et ne cesse de se battre pour l'éducation des filles. Sans l'Éducation, souligne-t-elle, les malheurs des Afghans continueront. « Je m’appelle Nasrine Nabiyar. Je suis afghane et...
Ce trait fauve dans la neige, c’est un renard. Une ombre bondissante dans la poudreuse du Tian Shan. Dans l’aube glaciale, le rouquin file entre deux vallées des montagnes sacrées du Kazakhstan. Truffe humide, les oreilles aux aguets, l’animal s’arrête un bref instant. Scrute les aplombs rocheux avant de repartir d’un saut, presque rassuré. Pas tout à fait pourtant. Comme s’il pressentait l’ombre...
Il a un look de guérillero et c'est en effet un guerrier. À 27 ans, Moutaa a déjà derrière lui huit années de batailles pour une Tunisie libre. Il était candidat sur une liste de gauche le 23 octobre aux premières élections libres tunisiennes. Il n'a pas gagné. Pour le diplômé sans travail, le combat continue. Chaque jour, il quitte sa banlieue, à une dizaine de kilomètres de Tunis et va au...
Cherif Moali, fils d'un marchand de fruit et légumes kabyle, a construit sa vie en Bretagne, à Rennes. Elle est pétrie aujourd'hui de deux cultures, de bonheurs et de mélancolie.
Face à toutes les murailles féodales qui se dressent devant eux, de nombreux Marocains s'inventent ensemble, au quotidien, des lendemains meilleurs. Ainsi dans la vallée de l'Ourika, près de Marrakech, connue pour la richesse de sa vie associative autant que pour sa beauté. Abdelali, Abdesslem, Djamila... y soulèvent des montagnes. Un jour de 1999, cheminant en son royaume, le jeune roi Mohamed...
C'est sur la route, entre Douarnenez et Guidel, que commence cette interview. Janvier 2014, trombes d'eau sur la voie-express N165. A mes côtés, Habiba Djahnine, poète à ses heures, réalisatrice de documentaires, formatrice passionnée. Elle est venue de son oasis de Timimoun, Sahara algérien, pour une résidence avec l'association Rhizomes. Contraste saisissant. Son grand rire en cascades, comme...
Mohamed Jouili est directeur de l'Observatoire National de la Jeunesse. Noureddine Bettaïeb, journaliste et poète.
Salah Saouï, artiste imprégné de l'héritage bédouin. Trois voix sur la Tunisie devenue libre.
Porte-parole de l'Association tunisienne des femmes démocrates, Meriem Zeghidi est une figure respectée du féminisme dans son pays. Si l'égalité a été gravée dans la constitution le 6 janvier 2014, la Tunisie reste déchirée entre modérés et intégristes. Rencontre avec une militante dont la famille lutte depuis plusieurs décennies pour la démocratie. Nous sommes au printemps 2013 et Meriem...
Au début du mois de mars, avec une délégation marocaine il était à Bruxelles au milieu des 52 organisations internationales réunies au Parlement européen pour défendre les droits de l’homme. Une étape importante pour celui qui, dès la fin des années 70, s’est engagé dans le syndicalisme et la défense des droits de l’homme dans son pays, le Maroc.
Les Tunisiens, après la chute de Ben Ali, continuent de vivre la révolution en cours au rythme des informations et des débats sur le Web. «La Tunisie fut le premier pays arabe qui a aboli l'esclavagisme en1848. Le premier pays arabe qui a eu une constitution en 1861. Le premier pays arabe qui a aboli la polygamie en1956. Le premier  pays arabe qui a légalisé l'IVG en 1973. La Tunisie est le...
A El Faouar, dans le Sud-Tunisien vit un bédouin presque ordinaire, éleveur de dromadaires de son état. Si vous passez par là, il a bien sûr deux heures pour vous. Mais alors accrochez-vous : paroles et pensées prennent aussitôt la piste ! Le bédouin Gilbert JM Claus, belge et anthropologue, saute des Flamands aux tribus Ghrib. Diable d'homme. Sa peau flamande rougit toujours un peu, genre soleil...
Le vent de liberté souffle aussi au Maroc. Sans révolution - personne ne demande le départ du roi ! - mais fermement. Depuis six semaines, de défilés en sit-in, des milliers de manifestants, jeunes en tête, réclament une monarchie parlementaire. Ainsi, Abdelali à Marrakech.
1 2
Shireen est arabe israélienne. Née dans le village de la paix de Neve Shalom, elle se bat contre la négation de l'histoire des siens, les Palestiniens d'Israël, une négation qui entretient les haines. Shireen s'est faufilée dans les ruelles de la vieille ville de Jérusalem avant d'atteindre la bâtisse où elle travaille. C'est un centre d'information sur la santé. Elle a beaucoup à faire ici pour...
Les acteurs du « printemps arabe » affrontent partout la violence des systèmes en place, bien décidés à casser l'élan démocratique. Ainsi en Egypte, où Aly, 28 ans, sort tout juste d'un cauchemar. Manifestant de la première heure sur la fameuse place Tahrir, au Caire, Aly Subhi est l'un de ces jeunes Égyptiens qui inventent en ce moment l'histoire de leur pays. Un rôle difficile pour l'acteur de...
Wasim, comme Shireen, est arabe israélien et se bat contre la négation de l'histoire palestinienne. 30 ans, psychologue, il milite avec plusieurs organisations pacifistes d'origine juive. Il a donné rendez-vous à la Tour de l'Horloge, bien sûr. Sous la tour construite il y a un siècle par les Ottomans bat en effet la mémoire de Jaffa, cette mémoire plurielle que les autorités juives veulent à...
Alors que Gaza enterre ses morts, victimes des tirs de l'armée israélienne, jamais le camp de la paix, en Israël, n'a paru aussi faible, démuni. Mais il n'a pas disparu. Les actions de résistances sont nombreuses, diverses. Quelques exemples, dont des portraits d'Histoires Ordinaires, pour se rappeler qu'il existe un autre Israël que celui de Netanyahou...
Parnian et Azadeh sont Iraniennes. Elles militent depuis leur exil, près de Paris, contre le régime islamique en place. Alors qu'une lueur d'espoir vient de naître avec l'élection d'un président modéré, les deux infatigables combattantes nous racontent leur histoire, leurs espoirs, leur engagement pour les droits des femmes, la liberté et la démocratie en Iran. Poing levé, sous une pluie...
Il y a dix-huit mois, en octobre 2019, Mélissa participait à la thawra, la révolution libanaise. Aujourd'hui, elle reconstruit Beyrouth, frappée par les explosions du 4 août, comme volontaire au sein de l’association Offrejoie.
Les Israéliens votent le 9 avril. Le pays va-t-il une nouvelle fois reconduire Benyamin Netanyahou au pouvoir depuis dix ans ? Quoi qu'il arrive, envers et contre tout, des femmes luttent pour sortir la paix des murs où il l'emprisonne. A l'image des militantes de Women Wage Peace dont Yael et Dina.
Talila Kosh est juive. Avec l'organisation New Profile, elle lutte contre la militarisation des esprits qui se manifeste partout, dès le plus jeune âge, dans la société israélienne. Elle est menue, paraît fragile. Talila Kosh est pourtant une combattante et son adversaire est de taille. Au sein de l'organisation pacifiste New Profile, elle ne cesse de s'affronter à la guerre psychologique que...
Journaliste dans la Syrie de Bachar El Assad, Masab Saoud voulait exercer son métier, tout simplement. Cela lui a valu la prison et finalement il a dû quitter son pays. Nous l’avons rencontré à Rennes où il est réfugié politique avec sa femme et ses deux enfants de 10 et 9 ans.
André Métayer a construit tambour battant sa vie autour du social, du syndicalisme et du militantisme. Fondateur des Amitiés Kurdes de Bretagne, ce natif de Cholet, dans le Maine et Loire, épaule désormais son jeune successeur dans le combat qu'il mène toujours, à 85 ans, pour la reconnaissance du peuple kurde.
1 2