Le billet de la semaine

Soldes


- 30 %, - 40 %… d’affluence et de chiffre d’affaires. Les Françaises et Français ne se précipitent pas sur les soldes. Bon signe, la société de consommation fait moins recette, se réjouira l’écologiste sur son nuage. La vérité est sans doute plus terre à terre : mieux vaut garder l’argent pour l’auto, le loyer, le chauffage, pour manger, simplement manger. Tout augmente. Sauf les revenus de la grande majorité des foyers : le gouvernement a même amputé celui des salariés les plus précaires le 1er décembre. Le fossé ainsi continue de se creuser avec la minorité riche, de nouveau enrichie durant la crise, de plus en plus éloignée de la société réelle. Les fins de mois et l’inégalité devraient être, avec le dérèglement climatique, la grande affaire des élections. Provoquer notamment un sursaut unitaire chez les candidats de la gauche mais ils préfèrent laisser les Français pour cinq nouvelles années à des candidats de droite et d'extrême-droite qui annoncent déjà des soldes sur les acquis sociaux.

Michel Rouger
20220120_soldes.mp3 20220120 Soldes.mp3  (1.13 Mo)


Nono


 



Chacun pour soi






Nos derniers reportages

400 histoires à découvrir