"Entre 4 tours" : sur le blog "Villejean", la parole filmée d'un jeune de quartier




Le billet de la semaine

Errance zemmourienne


Il y a très longtemps, tels les exilés syriens ou afghans d’aujourd’hui, les Zemmour quittèrent leur terre et s’enracinèrent dans l’Est algérien au milieu d’autres fils d’Abraham, les musulmans, leurs frères. Puis, chassés par la Guerre d’Algérie, ils franchirent la Méditerranée. C’est alors que le fils de Roger et de Lucette, Eric, peu à peu, a dérapé. De journaliste, il a repris le flambeau de l’intellectuel polémiste d’extrême-droite, allant jusqu’à trahir son peuple en glorifiant Pétain, en exhalant surtout sa haine de l’Islam, des nouveaux exilés. Pour l’accompagner, Minute a disparu mais il a mieux : la chaîne Cnews, du milliardaire Bolloré, qui transforme les obsessions zemmouriennes en or, BFM TV qui veut en profiter, des Onfray ou Mélenchon qui viennent y jouer les faire-valoir. Une vieille France franchouillarde lui emboîte ainsi le pas, suivie de nouveaux venus, plus jeunes, errants haineux à la recherche à leur tour d'un pays fantasmé dans les pas d’un Zemmour redoutable passeur.

Michel Rouger
20211014_errance_zemmourienne.mp3 20211014 Errance Zemmourienne.mp3  (1.23 Mo)


Nono











400 histoires à découvrir