Vie rurale
Laurent Chalet, paysan au Dresny en Loire-Atlantique, a réussi le pari qu’il s’était fixé en s’installant en 1989 : construire un modèle agricole, respectueux de la terre, de l’animal et de l’environnement. Et en même temps, contribuer à sauver une race domestique qui a bien failli disparaître : la vache nantaise. Rochette et Dalida. Le nom de ces deux vaches est resté dans la mémoire de Laurent....
Hédé, 2 200 habitants en Bretagne. Son château, son canal, ses menhirs, son église. Et Solange. Dans son bar cabaret, ici, rue du Four, Solange a offert, durant des décennies, breuvage, humour et tendresse aux artistes, journalistes, passagers et citoyens du pays. Elle est toujours prompte à ouvrir sa porte. Entrez...  
Armel Richomme est une victime des pesticides, ayant traité ses céréales sans protection particulière pendant des années et sans être informé du danger. S’il en paie aujourd’hui le prix fort, il mène une lutte acharnée contre le système phytopharmaceutique.
Au pays de La Roche aux Fées, en Haute-Bretagne, une vieille ferme condamnée à mort par l'agriculture moderne s'est soudain métamorphosée. Un artiste jardinier a pris possession des lieux et y a fait venir acteurs, poètes, musiciens et autres ouvriers de l'esprit pour cultiver ces jardins intérieurs maltraités aussi par la fausse modernité. Hervé Monnerais nous a accueillis dans la grande salle...
Connue pour la qualité de son accueil, de sa cuisine, de ses hébergements, la ferme auberge de Marie-Armelle et Luc Bobon, à Chauvigné, non loin du Mont-Saint-Michel, reçoit aussi des jeunes et des familles en difficultés. C'est la tâche surtout de Luc. Il témoigne à la veille d'une rencontre nationale de trois jours sur l'accueil social à la ferme et en milieu rural organisée par les réseaux...
Il échappe à la grave crise des paysans, comme tous les producteurs de lait bio. Parce qu'il vend mieux et dépense moins. Mais Samuel Dugas, 37 ans, 44 ha de prairies, 35 vaches laitières aux portes de la Bretagne, fait surtout partie des agriculteurs qui préfèrent le professionnalisme paysan, ses techniques, ses valeurs, le collectif, aux chaînes du productivisme. De ses prairies s'envolent des...
Jean Salmon est à l’agriculture bretonne ce que la sauce est au rôti, ce que le sel est au beurre (breton, ça va de soi ! ) Il est ce dérangeur, cet infatigable empêcheur de tourner en rond et pourtant, ce paysan au cœur tendre, si profondément amoureux de la terre et des gens. Âgé aujourd’hui de 67 ans, Jean Salmon a consacré sa vie au développement agricole breton, prônant un modèle respectueux...
Une fin de semaine presque ordinaire à Saint Péran. Deux fêtes, d'essence culturelle différente, ont réuni près de 400 personnes, habitant(e)s de la commune ou des alentours, toutes générations confondues. Comment "faire culture" ensemble ? Nous proposons ce reportage en pré-figuration de la réalisation du web documentaire "Les 11 de Saint Péran" en cours de réalisation et qui sera diffusé début...
A Saint-Péran ils sont onze, quatre femmes et sept hommes, engagés pour la gestion des "biens communs" et la promotion du" bien vivre ensemble". Histoires Ordinaires va leur consacrer un webdocumentaire. Découvrez le 1° épisode.
Si vous voulez créer votre pomme, allez à Quévert, près de Dinan, en Bretagne, et demandez à rencontrer Jean-François Aubert, grand maître en pomologie, le premier, aussi modeste qu'infatigable, des « Mordus de la Pomme ». Et aussi l'ancien maire, Louis Martin, toujours aussi vert à 92 ans. Il y a tout juste neuf ans, la conteuse Marie Chiff'mine a saisi ici quelques pépins de la « Rosalie »....
1 2 3
Les lecteurs d'Histoires Ordinaires connaissent bien le Théâtre de l'Arentelle  et Bruno Hallauer, l'âme de cette aventure, toujours bouillonnant d'imagination et d'initiatives. Nous avions parlé entre autres de l'opération de sauvetage du hameau Les Choisinaits voisin du théâtre. Une entreprise folle mais qui continue à mobiliser toute une équipe. Et celle-ci a reçu un beau coup de pouce...
Modèle de développement local, la coopérative Le Champ Commun, située à Augan dans le Morbihan, continue d'aller de l'avant. Depuis sa création en 2010, les quelque 120 associés ont investi plus de 140 000 euros, monté épicerie, brasserie, bar-café, et fait du Champ Commun un pôle d'animation incontournable sur cette commune de 1 500 habitants et ses environs.     Aujourd'hui, elle...
En France, aujourd'hui encore, on peut faire trois jours de garde à vue dans des conditions dégradantes pour avoir manifesté contre un projet d'aménagement agro-industriel ! Dominique Henry était l'une des cinq gardés à vue suite à l'action contre la "ferme - usine des 1000 vaches". Elle livre ici son témoignage. La méthanisation est une bonne idée dans le cadre de la diversification énergétique...
TV Rennes 35 Bretagne offre un beau cadeau avec ce documentaire de 46 minutes consacré à Anaïs, jeune paysanne déterminée dans sa lutte pour travailler sa terre et en vivre. une histoire ordinaire comme nous les aimons. A voir, jusqu'au bout. "Anaïs s'en va-t-en guerre", un film de Marion Gervais. Produit par Quark Production, TVR, Tébéo, TBsud. Ce documentaire est dans la sélection 2014 du...
En Janvier dernier, dans les colonnes d'Histoires Ordinaires, Alain Lessir nous avait fait partager son coup de foudre pour Trémargat la Commune Solidaire A la veille des municipales Clément Guillou, dans Rue 89, consacrait un dossier très complet mettant en lumière les solutions trouvées par la mairie et les habitants de ce "trou perdu en Bretagne qui donne envie d'y vivre "
Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique et biodynamique. En juin 2013, pour contrer l'hypothétique épidémie d'une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté exigeant que tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la citadelle, l'insecte qui répand...
La pauvreté n’existe pas seulement sous nos ponts ou sur nos trottoirs, comme autant de traces visibles dans nos villes. Elle sème ses graines dans nos champs et nos vallées, trop loin de nos yeux pour qu’on la considère. Cinq photographes sont donc allés à la rencontre de ces « oubliés de nos campagnes », pour les rappeler à notre mémoire collective. Le Secours Catholique et l'Agence Myop sont à...
La Via Campesina vient de vivre sa VIème conférence internationale du 6 au 13 juin dernier à Djakarta. En Asie,«  terre de la majorité des paysans du monde », l'organisation fêtait 20 ans de lutte pour défendre l'agriculture durable de petite échelle, comme moyen de promouvoir la justice sociale et la dignité et s'opposer clairement à l'agriculture industrielle et aux entreprises...
Le groupe français Bolloré est mis en cause dans un rapport d’Oakland Institute, une ONG basée en Californie spécialiste du phénomène d’accaparement des terres. En Sierra Leone, le groupe s’installe sur 6 500 hectares pour produire de l’huile de palme. D"autres ONG l'ont rejointe parmi lesquels Foi et Justice du Cameroun, Grain et SWISSAID de Suisse. Les douze ONG actives dans le domaine de la...
La Via Campesina, l'organisation internationale des petits paysans, a réalisé cette vidéo qui résume le combat des paysannes syndicalistes, « semeuses de luttes et d'espoirs » depuis vingt ans, aussi bien pour la condition des femmes que pour la défense de le terre. Cette vidéo a été présentée début juin, à Jakarta en Indonésie, à l’occasion de la 6e Conférence des Femmes de la Via...
1 2 3


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Marché colonial

Toi, viens, toi dehors... Sur les bords de la Méditerranée, une nouvelle place du marché est née. Des femmes et des hommes épuisés par un horrible voyage attendent. Des fonctionnaires français passent, s'arrêtent, choisissent : ils font leur marché selon les besoins en main d'œuvre décrétés par le gouvernement. Jadis la France est allée coloniser et spolier l'Afrique. Puis les Total, Bolloré et consorts ont continué à piller ses ressources en soutenant des dirigeants corrompus. Aujourd'hui, en renouant avec les « quotas » des années 30, l'ancienne puissance coloniale pille ouvertement le savoir-faire des pays africains, ce qui va les enfoncer un peu plus. Après les ingénieurs et médecins par milliers, les ouvriers qualifiés. Mais il y a là du matériel électoral pas cher et payant. Créer ces quotas suggère que les immigrés nous envahissent. Durcir l'aide médicale insinue qu'ils abusent. C'est faux, ignoble, mais ça éclipse les retraites, urgences ou assurance chômage. Et en faisant de nouveau du Sarkozy, qui prônait les quotas en 2008, Macron met la droite au supplice : « Nous aussi, on nous pille ! » C'est ça le pire.

Michel Rouger

08/11/2019

Nono












Partenaires