Vie du site

15/07/2010

Qui sommes-nous ?


... Un groupe de journalistes professionnels et amateurs, réunis à l'initiative d'un ancien grand reporter, qui voulons parler du monde d’aujourd’hui à partir d'histoires humaines, individuelles ou collectives, significatives.


En d’autres termes, il s’agit d’aborder les grandes questions qui agitent le travailleur, le consommateur, le parent, l'artiste...   bref le citoyen que nous sommes, à travers ceux qui ne se contentent pas de subir les événements mais les affrontent.

Partout, près de nous ou à l’autre bout du monde, vivent des gens ordinaires surprenants, à des degrés divers, d’énergie, de créativité, de solidarité, de convictions, de passion pour l’intérêt général, en un mot d'humanité. Ces personnes ou ces groupes, nous voulons les rencontrer ; les faire parler de leurs initiatives, de leurs luttes, de leurs bonheurs, et leur permettre de partager tout cela.

Attachés à l'indépendance du site et attentifs aux exigences journalistiques, nous tenons aussi à ce que le maximum de lecteurs participent à la fois au contenu et au développement d' histoiresordinaires.fr. En d'autres termes, ce site ne peut exister qu'avec vous !
 
Histoires Ordinaires vu par le Théâtre Quidam
 
Le 15 novembre 2019, dans le cadre du colloque "Transmettre" organisé par l'association "Psychologie et Vieillissement", la rédaction d'Histoires Ordinaires a présenté le contenu du webmagazine, riche de quelque 400 histoires recueillies depuis le lancement en novembre 2010. L'intervention a été introduite par une "conférence décalée" du Théâtre Quidam sur le projet Histoires Ordinaires. 


Cinq ans déjà...


Une Interview enregistrée à l'été 2013 par l'équipe d' "On passe à l'acte "



Un reportage, en 2011, sur une réunion de la rédaction





1.Posté par brigitte trubert le 25/09/2014 23:46
Belle présentation vidéo, dynamique, vivante et donnant envie d'en savoir plus. Je veux dire celle avec le groupe.
Celle de dailymotion avec les bandeaux pub me passionne nettement moins...

Bravo pour ces reportages où on découvre un autre monde

bt



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​C’est la guerre

Tocsin. Mobilisation générale. "Nous sommes en guerre", a martelé six fois lundi soir le Président Chef des Armées. Tous aux abris ! Et bien entendu : on ne va pas, par désinvolture, filer la saloperie aux plus fragiles au risque qu’ils en meurent et d’aggraver la charge de travail des personnels soignants. Car l’ennemi pilonne durement nos services de santé inconsidérément fragilisés. Un peu comme nos bornés de généraux de 1914 avaient lancé des soldats en rouge/bleu horizon sous la mitraille allemande, nos gouvernants affaiblissent depuis des décennies nos hôpitaux. Avant que surgisse cette guerre, les héros célébrés aujourd’hui ont réclamé en vain des effectifs, des lits, des moyens suffisants. Ils se battaient depuis le 18 mars 2019, un an, impuissants comme nous tous devant la pandémie financière, dite parfois grippe américaine et en France CAC-40, qui n’est d’ailleurs pas pour rien dans celle du Covid-19. Mais regardons l’horizon. "Beaucoup de certitudes, de convictions sont balayées, seront remises en cause", a lancé lundi le chef de l’État. Après tout, après juin 40, il y eut mars 44, le programme du Conseil national de la Résistance, les Jours Heureux, la sécurité sociale pour tous, la solidarité collective. Ok, Général. En marche.

Michel Rouger
 

17/03/2020

Nono












Partenaires