Vie du site

15/07/2010

Qui sommes-nous ?


... Un groupe de journalistes professionnels et amateurs, réunis à l'initiative d'un ancien grand reporter, qui voulons parler du monde d’aujourd’hui à partir d'histoires humaines, individuelles ou collectives, significatives.


En d’autres termes, il s’agit d’aborder les grandes questions qui agitent le travailleur, le consommateur, le parent, l'artiste...   bref le citoyen que nous sommes, à travers ceux qui ne se contentent pas de subir les événements mais les affrontent.

Partout, près de nous ou à l’autre bout du monde, vivent des gens ordinaires surprenants, à des degrés divers, d’énergie, de créativité, de solidarité, de convictions, de passion pour l’intérêt général, en un mot d'humanité. Ces personnes ou ces groupes, nous voulons les rencontrer ; les faire parler de leurs initiatives, de leurs luttes, de leurs bonheurs, et leur permettre de partager tout cela sur le webmagazine histoiresordinaires.fr ainsi sur des livres et autres supports. 

Attachés à l'indépendance du site et attentifs aux exigences journalistiques, nous tenons aussi, notamment à travers l'association 1901 Histoires Ordinaires Editions. à ce que le maximum de lecteurs participent à la fois au contenu et au développement d' histoiresordinaires.fr. En d'autres termes, ce site ne peut exister qu'avec vous !
 
Histoires Ordinaires vu par le Théâtre Quidam
 
Le 15 novembre 2019, dans le cadre du colloque "Transmettre" organisé par l'association "Psychologie et Vieillissement", la rédaction d'Histoires Ordinaires a présenté le contenu du webmagazine, riche de quelque 400 histoires recueillies depuis le lancement en novembre 2010. L'intervention a été introduite par une "conférence décalée" du Théâtre Quidam sur le projet Histoires Ordinaires. 


Cinq ans déjà...


Une Interview enregistrée à l'été 2013 par l'équipe d' "On passe à l'acte "



Un reportage, en 2011, sur une réunion de la rédaction





1.Posté par brigitte trubert le 25/09/2014 23:46
Belle présentation vidéo, dynamique, vivante et donnant envie d'en savoir plus. Je veux dire celle avec le groupe.
Celle de dailymotion avec les bandeaux pub me passionne nettement moins...

Bravo pour ces reportages où on découvre un autre monde

bt







Le billet de la semaine

​Essentiel


Les commerces "non essentiels" vont rouvrir samedi, c'est l'essentiel. Qui donc d'ailleurs, dont le boulot est sûrement essentiel, a bien pu estimer que vendre un livre est moins essentiel que de vendre un whisky ? La question est d'autant plus grave qu'essentiel renvoie à essence et sans essence on n'avance plus, c'est la panne. L'essence humaine on veut dire, la conscience d'être. En quelque sorte, je vends donc je suis, quand je ne vends plus, je ne suis plus. Ou j'achète donc je suis. Ou... Etc. Toute cette histoire d'urgence sanitaire nous emmène décidément dans des questions vraiment essentielles. Par exemple, peut-on "être" sans être libre ? Non ? Alors il faut descendre dans la rue contre la nouvelle loi qui réduit un peu plus les libertés. Et résister au Black Friday. Comme au virus qui entrave aussi nos libertés, tue même parfois. Que de dilemmes en cette fin 2020 ! Voilà qui ferait une belle discussion, dans une franche amitié, autour d'un demi. Mais le bar reste fermé. Pas essentiel, qu'ils disent.

Michel Rouger
vocal_001_14.mp3 Vocal 001.mp3  (563.39 Ko)


26/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires