Logement
Simplemente, estar. Etre là, tout simplement, avec ceux qui, apparemment n’ont plus rien, qui doutent et désespèrent. Voilà des lustres que Pedro Meca, le basque dominicain, sillonne les trottoirs de Paris pour être près des gens de la nuit, proche de ce qu’ils ont à lui dire. La règle est simple : « Ce sont eux qui payent le premier verre. Moi, je paye le deuxième. Alors, nous sommes à égalité....
Réjane, adhérente d'Histoires Ordinaires, a exprimé le 8 janvier sur Facebook sa colère contre le "17", le "18" et et le "115" qu'elle avait prévenus pour porter assistance à un monsieur de son quartier, sans domicile fixe. Elle s'est portée elle-même à son secours. Notre vieux Monsieur que nous ne voyions plus depuis quelques temps qui fait la manche au super U, là dans un renfoncement de super...
« Quand j'avais 17 ans, mon beau-père m'a mise à la porte. Ma mère a accepté. Il ramenait de l'argent, moi, j'étudiais. Le calcul était vite vu. » Pauline résume la raison de son début d'errance jusqu'à vivre dans la rue, son regard droit devant. Elle soupire un sourire qui annonce une force de...
L'intelligence, c'est relier les informations pour agir de manière appropriée. Armelle Bounya relie en plus les compétences de chacun au sein du Dal (Droit Au Logement) et RESF (Réseau Education Sans Frontières). Intimidée pour parler d'elle, ses sourcils se haussent et le ton de sa voix s'aggrave lorsqu'il s'agit de la cause qu'elle a choisie. Ou plutôt qui est venue vers elle...
L'hiver commence et, déjà, les demandes d'hébergement d'urgence saturent les lignes. Ainsi, à Rennes, le 115 ne peut répondre à tous les appels.
Trouver un logement pour une, deux ou trois nuits: voilà un casse-tête fréquent dans la société d'aujourd'hui. Magali Le Carrérès a trouvé une solution: la solidarité. Et en a fait une entreprise.