Migrants

Les exilés ont changé la vie de Carole Bohanne - 16/09/2021

L'expulsion soudaine, à l'hiver 2007, des ouvriers maliens de l'abattoir voisin a jeté Carole Bohanne dans le soutien aux exilés, dans la lutte pour leurs droits. Elle est devenue experte, est restée révoltée. Le moteur, qui l'entraîne en toutes circonstances, « C’est l’humain, c’est la rencontre, ce sont les gens qu’il y a derrière. »

Les jeunes Afghans ont fait de Louise une championne de cricket - 31/03/2021

Dans un coin, un gros sac de sport. Calé dessus, une batte de cricket en saule et son manche en rotin. Louise Lestavel vient de rentrer dans l'Equipe de France féminine. Comment aurait-elle pu se douter en créant un club de cricket pour les jeunes migrants afghans qu'elle pourrait, un jour, participer à la Coupe du monde ? Vous pensez, comme les 1,5 milliard d'adeptes, que le cricket est...

Au menu de Clémentine et Elodie : la solidarité aux réfugiés par la cuisine - 17/03/2021

Elles forment un duo de trentenaires déterminées. Elodie Letard, l’ex-graphiste reconvertie dans la cuisine, et Clémentine Ruello, l’ex-travailleuse sociale. Leur duo mène un projet solidaire : favoriser par la cuisine, l'intégration sociale et professionnelle des personnes réfugiées. En attendant d’ouvrir leur restaurant dans un quartier de Rennes, elles ont donné un nom à leur entreprise :...

Ces habitants de Riace qui tendent les bras aux immigrés - 30/11/2017

Dans le sud de l'Italie, en Calabre, les 2 000 habitants de Riace continuent d'accueillir à bras ouverts les migrants arrivés sur la côte. Une sorte de village-monde, animé par un maire visionnaire, où Calabrais et Etrangers venus de multiples pays se découvrent, partagent leurs connaissances, font revivre la commune hier en train de décliner. NDLR. Les auteurs de cet article, Alberte et Ilija...

Olivier Jobard, le photographe compagnon d'errance des migrants - 08/12/2016

Kingsley le Camerounais, Slah le Tunisien, Ahmad le Syrien ont voulu quitter la guerre, la pauvreté, la tyrannie. Le photographe Olivier Jobard était avec eux, partageant leur errance. Depuis 2003, il fait route aux côtés de ces femmes, ces hommes, ces enfants qui se jettent tête baissée sur les routes de l’espoir.

Robert Lefort à ses frères Africains : « L'Eldorado, c'est d'où je viens " - 10/11/2016

De son odyssée, ses souffrances, ses désillusions, Robert Lefort Ndegue, 30 ans, a tiré un livre chargé de tragique et de réflexion, sous un titre fort : « L'Eldorado, c'est d'où je viens ». Pas de malentendu : cet Eldorado n'est pas plus le Cameroun, son pays, que la France. C'est un territoire symbolique que l'on peut atteindre grâce à la culture de son enfance et de ses voyages, surtout...

A Laval, des réfugiés interprètent « Les Suppliantes », leur histoire - 23/06/2016

Le drame des réfugiés est aussi ancien que l'humanité. « Les Suppliantes », la tragédie grecque écrite il y a 2 500 ans par Eschyle, est ainsi d'une modernité criante. A Laval, le comédien Jean-Luc Bansard a réuni des réfugiés pour la jouer. Bouleversant pour eux et pour nous.

Quand des profs de prépa font entrer les migrants au lycée - 16/06/2016

Carine Ernoult est enseignante à Rennes et c’est au cœur même de son lycée qu’elle s’est investie dans l’aide aux migrants. Une véritable gageure. Et le combat n'est pas fini. Repas de fin d’année scolaire au bistrot Chez Théo, à Rennes. Un rendez-vous annuel ordinaire pour ces profs du lycée Chateaubriand, situé à quelques encâblures de là. A un détail près : leurs élèves sont sans-papiers,...

Migrant, ancien SDF, Bienvenido aide les Roms de Stockholm - 06/02/2016

Bienvenido Flores porte un prénom prédestiné. Venu d'Equateur en 2000, il a connu l'homophobie, l'exil, le chômage, la rue mais aussi des « miracles » qui font de lui un être fin, éclatant, et un redoutable défenseur des droits humains au service aujourd'hui des Roms vivant à Stockholm. P { margin-bottom: 0.21cm; } STOCKHOLM. - Installé dans un fauteuil, thé fumant dans son appartement à la...

Il aide les réfugiés à prendre un nouveau départ - 07/01/2016

Son association Singa a lancé l'an dernier une plate-forme mettant en contact des réfugiés et des Français prêts à les accueillir sous leur toit. Mais le franco-brésilien Nathanaël Molle, 29 ans, qui sait ce que déracinement veut dire, a une ambition plus grande. Depuis quatre ans, Singa aide les réfugiés à monter leur projet de vie ici : « Ils sont une richesse, pas un coût ! », dit-il. Midi...
1 2