Vu, lu, entendu... Afrique

03/06/2015

Francophonie: aidons les jeunes lecteurs du Congo



Francophonie: aidons les jeunes lecteurs du Congo
Une belle opération de solidarité culturelle est menacée. Il y a toute juste 10 ans, pour aider à rouvrir une bibliothèque publique de Brazzaville, 6 000 livres étaient acheminés dans la capitale congolaise par une association rennaise, le MIDAF (Mouvement International pour le Développement de l'Afrique Francophone). Fabriquant des étagères, classant les 6000 livres, les militants du MIDAF permettaient à la bibliothèque de la MJC Ouenzé de rouvrir. 

Ils n'en restaient pas là. L'année d'après, en 2006, avec l'association sœur, MIDAF Congo, ils créaient des Clubs de lecture dans les lycées publics de Brazzaville avant de lancer tous les 2 ans, un stage/festival de plusieurs jours, les "Rencontres du Livre Vivant" (RELIV).

La 4° édition de ces Rencontres est prévue cette année du 14 au 17 juillet. Mais aura-t-elle lieu ? Les financements sont insuffisants pour les transports, les hébergements, la réalisation de trois livres, etc. Il faut trouver rapidement 5 000 euros. D'où l'appel aux dons lancé sur la plate-forme Ulule.Que vivent les Reliv ! Il faut réagir rapidement, d'ici le 22 juin.
 








Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires