Loisirs
Patrice Radiguet est un fou volant, un fou joyeux pas dangereux comme on les aime… Sa folie douce, il l’a mise au service de ses rêves et de ses passions et il prouve à tous les réfractaires et empêcheurs de tourner en rond, qu’on peut accéder au firmament à force de volonté et de persévérance… Car il lui en a fallu pour réussir dans des domaines où on ne l’attendait pas !
Militant anti-corrida, Christophe Thomas a réalisé un rêve un peu fou : sauver un taureau de la mise à mort dans une arène. Aujourd'hui, l'animal coule des jours paisibles dans la campagne bretonne. À l'abri des regards. Un taureau de corrida gambadant dans un pré, ça pourrait faire du bruit dans le voisinage, et même causer de l'inquiétude. Alors, Christophe Thomas préfère rester discret. Il...
À 67 ans – comme Johnny – Robert Lacire voudrait bien réaliser son rêve : rassembler ses 130 000 disques vinyles dans un conservatoire. Un lieu de mémoire à partager. Est-ce un bureau? Un studio? Tapissée de centaines de disques vinyles dans leurs pochettes surannées, la pièce que Robert Lacire a aménagée dans son appartement rennais tient plutôt de la tannière. Ou alors du QG. C'est d’ici qu'il...
Collégien, il était sur la voie de garage du système scolaire. Aujourd'hui, à 22 ans, Vincent est un passionné du Japon et de sa langue insaisissable. Un pied de nez aux esprits maniaco-sélectifs... Je n'ai rien compris. Rien. Sur la table du bar-terrasse rennais, pendant un bon quart d'heure, Vincent a tout essayé. Maintes fois, il a tourné et retourné son papier: «Là c’est les kanjis, là c’est...
Le Breton Joseph Aulnette achève vendredi 24 avril un périple de 1 800 km à vélo sur le parcours emprunté par son père il y a 70 ans après sa libération d'un camp de travail. Parti de Sontra, dans le centre de l’Allemagne, le 1er avril, Joseph Aulnette a effectué les 1 800 km en vingt-quatre étapes qui ont été autant d'occasions de rencontres. Voir le blog
Cela fait deux ans que Giuseppe Belvedere vit dans sa voiture. Stationnée dans le quartier de Beaubourg, la vieille Mercedes est son seul toit. Auparavant, cet ancien chef comptable de 67 ans occupait un logement social. Mais en 2011, la mairie de Paris a estimé qu'il ne l'utilisait pas comme « un bon père de famille », et l'a expulsé. Un motif pour le moins surprenant...   Mais les...


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Marché colonial

Toi, viens, toi dehors... Sur les bords de la Méditerranée, une nouvelle place du marché est née. Des femmes et des hommes épuisés par un horrible voyage attendent. Des fonctionnaires français passent, s'arrêtent, choisissent : ils font leur marché selon les besoins en main d'œuvre décrétés par le gouvernement. Jadis la France est allée coloniser et spolier l'Afrique. Puis les Total, Bolloré et consorts ont continué à piller ses ressources en soutenant des dirigeants corrompus. Aujourd'hui, en renouant avec les « quotas » des années 30, l'ancienne puissance coloniale pille ouvertement le savoir-faire des pays africains, ce qui va les enfoncer un peu plus. Après les ingénieurs et médecins par milliers, les ouvriers qualifiés. Mais il y a là du matériel électoral pas cher et payant. Créer ces quotas suggère que les immigrés nous envahissent. Durcir l'aide médicale insinue qu'ils abusent. C'est faux, ignoble, mais ça éclipse les retraites, urgences ou assurance chômage. Et en faisant de nouveau du Sarkozy, qui prônait les quotas en 2008, Macron met la droite au supplice : « Nous aussi, on nous pille ! » C'est ça le pire.

Michel Rouger

08/11/2019

Nono












Partenaires