Loisirs
Militant anti-corrida, Christophe Thomas a réalisé un rêve un peu fou : sauver un taureau de la mise à mort dans une arène. Aujourd'hui, l'animal coule des jours paisibles dans la campagne bretonne. À l'abri des regards. Un taureau de corrida gambadant dans un pré, ça pourrait faire du bruit dans le voisinage, et même causer de l'inquiétude. Alors, Christophe Thomas préfère rester discret. Il...
À 67 ans – comme Johnny – Robert Lacire voudrait bien réaliser son rêve : rassembler ses 130 000 disques vinyles dans un conservatoire. Un lieu de mémoire à partager. Est-ce un bureau? Un studio? Tapissée de centaines de disques vinyles dans leurs pochettes surannées, la pièce que Robert Lacire a aménagée dans son appartement rennais tient plutôt de la tannière. Ou alors du QG. C'est d’ici qu'il...
Collégien, il était sur la voie de garage du système scolaire. Aujourd'hui, à 22 ans, Vincent est un passionné du Japon et de sa langue insaisissable. Un pied de nez aux esprits maniaco-sélectifs... Je n'ai rien compris. Rien. Sur la table du bar-terrasse rennais, pendant un bon quart d'heure, Vincent a tout essayé. Maintes fois, il a tourné et retourné son papier: «Là c’est les kanjis, là c’est...
 
Le Breton Joseph Aulnette achève vendredi 24 avril un périple de 1 800 km à vélo sur le parcours emprunté par son père il y a 70 ans après sa libération d'un camp de travail. Parti de Sontra, dans le centre de l’Allemagne, le 1er avril, Joseph Aulnette a effectué les 1 800 km en vingt-quatre étapes qui ont été autant d'occasions de rencontres. Voir le blog
Cela fait deux ans que Giuseppe Belvedere vit dans sa voiture. Stationnée dans le quartier de Beaubourg, la vieille Mercedes est son seul toit. Auparavant, cet ancien chef comptable de 67 ans occupait un logement social. Mais en 2011, la mairie de Paris a estimé qu'il ne l'utilisait pas comme « un bon père de famille », et l'a expulsé. Un motif pour le moins surprenant...   Mais les...


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​C’est la guerre

Tocsin. Mobilisation générale. "Nous sommes en guerre", a martelé six fois lundi soir le Président Chef des Armées. Tous aux abris ! Et bien entendu : on ne va pas, par désinvolture, filer la saloperie aux plus fragiles au risque qu’ils en meurent et d’aggraver la charge de travail des personnels soignants. Car l’ennemi pilonne durement nos services de santé inconsidérément fragilisés. Un peu comme nos bornés de généraux de 1914 avaient lancé des soldats en rouge/bleu horizon sous la mitraille allemande, nos gouvernants affaiblissent depuis des décennies nos hôpitaux. Avant que surgisse cette guerre, les héros célébrés aujourd’hui ont réclamé en vain des effectifs, des lits, des moyens suffisants. Ils se battaient depuis le 18 mars 2019, un an, impuissants comme nous tous devant la pandémie financière, dite parfois grippe américaine et en France CAC-40, qui n’est d’ailleurs pas pour rien dans celle du Covid-19. Mais regardons l’horizon. "Beaucoup de certitudes, de convictions sont balayées, seront remises en cause", a lancé lundi le chef de l’État. Après tout, après juin 40, il y eut mars 44, le programme du Conseil national de la Résistance, les Jours Heureux, la sécurité sociale pour tous, la solidarité collective. Ok, Général. En marche.

Michel Rouger
 

17/03/2020

Nono












Partenaires