12/06/2012

Sale temps pour le Roundup



Sale temps pour le Roundup
« Les agriculteurs américains ont l'impression d'avoir été floués par les semenciers qui leur avaient dit qu'avec les OGM résistants aux herbicides ils n'auraient plus jamais de problèmes avec les mauvaises herbes », raconte Yves Miserey dans Le Figaro du 25 mai.  Le glyphosate, l'herbicide de Monsauto (sous la fameuse marque Roundup) était censé tuer tout sauf la culture génétiquement modifiée. Las, les mauvaises herbes résistent et « envahissent les champs de soja, de maïs, de coton et de colza ». Mais Monsanto a vendu beaucoup de glyphosate : sa consommation«  est passée dans les champs de maïs de 1,8 million de tonnes en 2000 à 30 millions de tonnes l'an dernier »...