Vu, lu, entendu...

"Sauvons Les Choisinets !" (suite…)


16/09/2015



"Sauvons Les Choisinets !" (suite…)

Les lecteurs d'Histoires Ordinaires connaissent bien le Théâtre de l'Arentelle  et Bruno Hallauer, l'âme de cette aventure, toujours bouillonnant d'imagination et d'initiatives. Nous avions parlé entre autres de l'opération de sauvetage du hameau Les Choisinaits voisin du théâtre. Une entreprise folle mais qui continue à mobiliser toute une équipe. Et celle-ci a reçu un beau coup de pouce samedi 19 septembre.

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, elle a en effet été sélectionnée pour l'émission de Stéphane Bern sur France 2 « Sauvons nos trésors ». Ci-dessous, la vidéo de présention dans laquelle on retrouve à plusieurs reprises les bénévoles des Choisinets. Voir aussi le site Les Choisinets. Nos lecteurs ont sans doute été séduits comme beaucoup de téléspectateurs. En tout cas, ceux-ci, qui étaient appelés à voter en direct pour attribuer les trois bourses de 10 000 €, ont choisi Les Choisinets avec l’Eglise Saint-Amé, dans les Vosges, et La Maison des Dragons, à Cluny. Au-delà de l'aide financière, de quoi donner surtout donner du courage aux bénévoles pour leur immense chantier.






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​2018, la révolte

2018 s'achève et il en restera surtout, non pas la victoire de footballeurs millionnaires, mais la révolte des invisibles qui, soudain, n'ont plus supporté de courber l'échine devant les inégalités brutales économiques et sociales imposée par le pouvoir absolu de l'argent. Il y a cinquante ans, la révolte ouvrière et étudiante contre une société archaïque inaugurait quinze années de transformations profondes, notamment la libération des femmes. Après les “évènements de 68”, les “évènements de 2018” ? La révolte des Gilets Jaunes, largement soutenue par l'opinion, peut-elle annoncer un nouveau moment historique où la réduction des inégalités et la défense de la planète, devenues clairement indispensables et indissociables, seraient devenues priorités politiques ? C'est possible mais il faudra cette fois dominer les démons qui se sont réveillés, ceux de la droite extrême qui rêve, dans tout l'Occident en crise, de ramasser la mise...

Michel Rouger

13/12/2018

Nono