02/01/2014

Portraits sonores des oubliés de nos campagnes


La pauvreté n’existe pas seulement sous nos ponts ou sur nos trottoirs, comme autant de traces visibles dans nos villes. Elle sème ses graines dans nos champs et nos vallées, trop loin de nos yeux pour qu’on la considère. Cinq photographes sont donc allés à la rencontre de ces « oubliés de nos campagnes », pour les rappeler à notre mémoire collective.


Le Secours Catholique et l'Agence Myop sont à l'origine de ce travail et de l'exposition qui lui était consacrée à l'espace éphémère jusqu'au 1ᵉʳ Décembre. Un site présente l'ensemble des 28 portraits sous forme de photos et d'interviews. « Car cette précarité en milieu rural n’est pas seulement invisible ; elle est aussi silencieuse. Alors, on ne se contente pas de lui redonner un visage. On lui offre une voix ».










Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires