18/09/2014

Aider la coopérative Le Champ Commun à aller plus loin



Modèle de développement local, la coopérative Le Champ Commun, située à Augan dans le Morbihan, continue d'aller de l'avant. Depuis sa création en 2010, les quelque 120 associés ont investi plus de 140 000 euros, monté épicerie, brasserie, bar-café, et fait du Champ Commun un pôle d'animation incontournable sur cette commune de 1 500 habitants et ses environs.  
 
Aujourd'hui, elle fait appel de nouveau à la participation citoyenne en lançant une levée de fonds de 35 000 euros sur la plate-forme de crowdfunding Ulule  (ulule.com/le-champ-commun) destinée à la construction d'une Auberge. «  Il ne s’agit pas de grossir, souligne Le Champ Commun. Non, il s’agit de trouver la taille critique nécessaire pour faire vivre la coopérative et assurer des services et des emplois de qualité, justes et conviviaux ; de consolider notre économie pour accéder à une meilleure rentabilité, afin de disposer des moyens financiers pour payer au prix juste et dans les temps tous les partenaires du projet. Et en plus créer 4 emplois à terme. »
 
D'un coût total de 70 000 €, l'Auberge, qui disposera de 24 lits répartis dans 8 chambres, sera au service des collectifs et des familles.
 








Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires