Vu, lu, entendu...

30/06/2013

L'appel des petits paysans de la Via Campesina



L'appel des petits paysans de la Via Campesina
La Via Campesina vient de vivre sa VIème conférence internationale du 6 au 13 juin dernier à Djakarta. En Asie,«  terre de la majorité des paysans du monde », l'organisation fêtait 20 ans de lutte pour défendre l'agriculture durable de petite échelle, comme moyen de promouvoir la justice sociale et la dignité et s'opposer clairement à l'agriculture industrielle et aux entreprises multinationales qui détruisent les personnes et l'environnement.

Ce mouvement mondial rassemble plus de 200 millions de paysan(e)s, petits producteurs, paysan(e)s sans terre, femmes, jeunes, autochtones, les migrant(e)s et les travailleurs et travailleuses agricoles et alimentaires, de 183 organisations provenant de 88 pays.

La déclaration que les paysans nous invitent à lire sur le site est un appel pressant la justice sociale, à un monde sans violence et sans discrimination contre les femmes, pour la paix et la démilitarisation. C'est un appel plein d'espoir et de confiance dans la mobilisation des forces existantes.

Pour voir la galerie de portraits, cliquez ici

A lire et à voir aussi sur Histoires Ordinaires

Le portrait de Jean, Paysan Breton paru sur Histoires Ordinaires

Ce vu, lu entendu sur des Paysannes semeuses de luttes et d'espoir








Le billet de la semaine

​Séparatisme


Séparez les ! Avec le projet de loi contre le séparatisme arrivé lundi devant les députés, le pays de la laïcité est reparti depuis l'automne dans une guerre des religions, son démon favori, sachant que le camp ultra-laïque a lui aussi ses dogmes, ses clercs et ses inquisiteurs. C'est surtout lui qui exhale chaque semaine un peu plus une désagréable odeur d'intolérance, celle qui nourrit les extrémismes que l'on prétend combattre, cette fois l'islamisme radical. Certaines attaques rappellent les vieilles outrances. Le ministre Blanquer accuse les universités d'islamo-gauchisme comme Clémenceau traitait Briand et Jaurès de « socialos-papalins ». Heureusement, en 1905, les deux grands négociateurs et pacificateurs ont gagné la bataille, celle de la liberté. Pas facile d'être à leur hauteur, plus simple de rester à celle d'un Sarkozy. 

Michel Rouger
separatisme.mp3 Séparatisme.mp3  (1.45 Mo)


19/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires