20/02/2014

Mobilisation pour le viticulteur bio poursuivi



Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique et biodynamique. En juin 2013, pour contrer l'hypothétique épidémie d'une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté exigeant que tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la citadelle, l'insecte qui répand la maladie. Emmanuel Giboulot refuse de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne : même l'insecticide le moins polluant contre la citadelle tue les abeilles et la faune auxiliaire…

Une pétition  a recueilli plus de 350 000 signatures. Le reportage ci-dessus est de FR3 Bourgogne. Lundi 24 février, très entouré, Emmanuel Giboulot est passé devant le tribunal correctionnel de Dijon. Il encourait jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. La procureur a réclamé une amende de 1 000 euros dont la moitié avec sursis. Jugement le 7 avril.







Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires