20/02/2014

Mobilisation pour le viticulteur bio poursuivi



Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique et biodynamique. En juin 2013, pour contrer l'hypothétique épidémie d'une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté exigeant que tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la citadelle, l'insecte qui répand la maladie. Emmanuel Giboulot refuse de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne : même l'insecticide le moins polluant contre la citadelle tue les abeilles et la faune auxiliaire…

Une pétition  a recueilli plus de 350 000 signatures. Le reportage ci-dessus est de FR3 Bourgogne. Lundi 24 février, très entouré, Emmanuel Giboulot est passé devant le tribunal correctionnel de Dijon. Il encourait jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende. La procureur a réclamé une amende de 1 000 euros dont la moitié avec sursis. Jugement le 7 avril.