28/05/2020

Un mouvement associatif renouvelé pour une "vitalité démocratique retrouvée"



Un mouvement associatif renouvelé pour une "vitalité démocratique retrouvée"
Jean-Louis Laville, titulaire de la chaire « Economie solidaire » au CNAM, est l'un des meilleurs connaisseurs du mouvement associatif : sa longue histoire, sa richesse, ses ambiguïtés aussi nées au fil du temps et du développement. Sur le blog qu'il tient sur Mediapart, il plaide avec le soutien d'associations, pour une "co-construction entre réseaux associatifs et pouvoirs publics" qu'il voit comme la promesse d'une "vitalité démocratique retrouvée".

Durement éprouvées par la crise sanitaire, les associations doivent faire l'objet d'un "plan de relance de grande ampleur". Il ne s'agit "pas d'une relance classique" mais d'une "relance qui soit le vecteur d’une nouvelle action publique (...) En sortant du mépris vis-à-vis du monde associatif, en élaborant des complémentarités inédites entre celui-ci et le service public, nous pouvons œuvrer à un nouveau contrat social pour le XXIe siècle."

Comme nous l'avons signalé ici, Jean-Louis Laville a aussi souligné récemment sur France Inter combien « La solidarité est une notion négligée. Elle a été remplacée par la philanthropie qui se nourrit de l'augmentation des inégalités » 




 


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique
1 2






Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires