07/04/2020

Pétition pour soutenir l'appel "Plus jamais ça !" de 18 organisations



"Plus jamais ça, construisons ensemble le jour d'après" : une pétition vient d'être lancée pour soutenir l'appel lancé fin mars dans une tribune sur Franceinfo par dix-huit organisations syndicales, associatives et environnementales, tribune dans laquelle elles réclament "de profonds changements de politiques", pour "se donner l'opportunité historique d'une remise à plat du système, en France et dans le monde".

Ont lancé cette pétition : 
Action Non-Violente COP 21,
Alternatiba,
Attac France,
CCFD Terre Solidaire,
Confédération paysanne,
CGT,
Convergence nationale des Services Publics,
Fédération syndicale unitaire (FSU),
Fondation Copernic,
Greenpeace France,
les Amis de la Terre France,
Oxfam France,
Reclaim Finance,
Unef
Union syndicale Solidaires,
350.org.

Outre quatre mesures immédiates pour faire face à la crise sanitaire, la pétition "demande que s’engagent sans plus attendre des politiques publiques de long terme pour ne plus jamais revivre ça" : "un plan de développement de tous les services publics, une fiscalité bien plus juste et redistributive, un plan de réorientation et de relocalisation solidaire de l'agriculture, de l'industrie et des services."


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique






Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires