30/05/2013

Un abécédaire du parler à l'arsenal de Brest



Un abécédaire du parler à l'arsenal de Brest
Gérard Cabon est un pur ti zef. Il est entré apprenti à l'arsenal de Brest et y a fait toute sa carrière, comme son père. Au fil de toutes ces années, il a bossé, lutté... et écrit sur son carnet les expressions uniques des ouvriers brestois. Poussé par ses amis, il en a fait un ouvrage sous forme d'abécédaire où les mots prennent une couleur supplémentaire dans les dessins de Nono. Ces deux-là ne pouvaient que faire tandem un jour... 

Erik Orsenna commente bien la nature de l'ouvrage dans la préface : « Il se trouve, dit-il, que les ouvriers qui, par milliers, travaillent dans cette ville du dessous, ont au fil des jours et des années fini par inventer un langage. Un langage pour donner de la couleur au quotidien dans cette immense caverne. Et de l'humour à la gravité du travail. Un langage savoureux, pertinent, aigu, imaginatif, pleins d'inventions et d'autodérision. »

Abécédaire du parler de l'arsenal, Éditions Dialogues, 120 pages, 15 €.








Le billet de la semaine

​Hommage impérial


C’est la semaine de Napoléon, soit. Mais difficile ici de  peser les exploits et les égarements du brillant fiston de Charles Bonaparte et Letizia Ramolino. Difficile aussi de  répondre à la question : puisque derechef « nous sommes en guerre », comme a dit l’actuel chef de l’État, qu’aurait fait la Grande Armée sans masque puis sans vaccin sinon de battre encore en retraite ? Rendons donc plutôt hommage aux grognards, voltigeurs, fusiliers, grenadiers… aux 680 000 soldats partis se geler puis agoniser en Russie bernés par la propagande bonapartiste ou partis risquer leur vie pour nourrir leur famille. Ce qui en fait des héros éternellement contemporains. 

Michel Rouger
210506_hommage_imperial.mp3 210506 hommage impérial.mp3  (809.92 Ko)


06/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires