18/04/2013

Tous les accordeurs, toutes les accordeuses...



Tous les accordeurs, toutes les accordeuses...

Leur nom fleure bon le Québec. Les Accorderies sont effectivement née sur les rives du Saint Laurent en 2002.

« Concrètement, apprend-on sur le site qui leur est consacré (l'accorderie, échanger et coopérer ), un Accordeur effectue, par exemple, une heure de dépannage informatique et se voit attribuer un crédit de temps qu’il peut ensuite utiliser comme bon lui semble pour obtenir l’un des services proposés par d’autres Accordeurs de son quartier. »


Ce concept est proche de celui des réseaux d'échanges réciproques de savoirs, mais étend la nature des échanges à une large gamme de services.
 

En France, l’implantation progressive de ce concept commence, en 2011, par le démarrage de deux Accorderies, à Paris (19ème arrondissement) et à Chambéry (Savoie).

 

Plongez au cœur d'une Accorderie en visionnant cette courte vidéo « Le temps, une richesse » (2012).
 

 Des nouvelles fraiches sur les dernières accorderies ouvertes en France  
 










Le billet de la semaine

​Hommage impérial


C’est la semaine de Napoléon, soit. Mais difficile ici de  peser les exploits et les égarements du brillant fiston de Charles Bonaparte et Letizia Ramolino. Difficile aussi de  répondre à la question : puisque derechef « nous sommes en guerre », comme a dit l’actuel chef de l’État, qu’aurait fait la Grande Armée sans masque puis sans vaccin sinon de battre encore en retraite ? Rendons donc plutôt hommage aux grognards, voltigeurs, fusiliers, grenadiers… aux 680 000 soldats partis se geler puis agoniser en Russie bernés par la propagande bonapartiste ou partis risquer leur vie pour nourrir leur famille. Ce qui en fait des héros éternellement contemporains. 

Michel Rouger
210506_hommage_imperial.mp3 210506 hommage impérial.mp3  (809.92 Ko)


06/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires