26/03/2014

Opération « Requins 2014 » contre trois multinationales



Depuis le 15 mars, Attac et les Amis de la Terre organisent à travers la France une campagne « pour remettre à leur place trois des multinationales les plus prédatrices, Unilever, la BNP et la Société générale » : Unilever, qui licencie les ouvriers de Fralib à Marseille et refuse de soutenir leur coopérative ; BNP Paribas, qui détient le record du nombre de filiales dans les paradis fiscaux ; la Société Générale engagée dans Alpha Coal, ce projet de mine de charbon en Australie qui contribuerait à la destruction irréversible de la Grande Barrière de Corail et à une lourde émission de CO2. 
 
La campagne « Requins 2014 » permet à chacun d'agir localement en utilisant un « Kit Requins » (autocollants, matériel d’éducation populaire, vidéos…) mais aussi, disent les organisateurs, « en discutant avec les voisins, les collègues, les passants, la presse locale. En menant avec eux des actions symboliques et ludiques dans les supermarchés, les agences bancaires et sur les places publiques. »
 







Le billet de la semaine

Dimanche soir


Ainsi, avançant l’été d’une journée, le gouvernement nous permet de fêter jusqu’au bout de la nuit le dimanche électoral. A quatre jours du scrutin, cette largesse ne peut que ravigoter les candidats Marcheurs qui ont dû mal à masquer leur gêne devant le mauvais coup porté à la Loi Molac et à diverses volontés populaires. Elle devrait permettre aussi aux présidents, secrétaires et assesseurs des bureaux de vote de célébrer autour d’un pot bien mérité un engagement citoyen qui fait bien défaut à chaque rendez-vous électoral. Car la démocratie, frappée par l'abstention, pourrait bien, elle, ne pas être à la fête dimanche soir. 

Michel Rouger
20210617_dimanche_soir.mp3 20210617 dimanche soir.mp3  (787.06 Ko)


17/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires