09/10/2014

Multinationales écolos ? Le prix Pinocchio est lancé



Multinationales écolos ? Le prix Pinocchio est lancé
Pour la 7° année consécutive, Les Amis de la Terre, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires organisent le Prix Pinocchio du développement durable : le prix, pour résumer, distingue des grandes entreprises qui, dans ce domaine, font l'inverse de ce qu'elles prétendent pour soigner leur communication. Ce sont les internautes qui sélectionnent les plus gros décalages, à leurs yeux, entre les beaux discours et la réalité.
 
Les nominés sont connus et répartis dans trois catégories :
 
« Plus vert que vert » (la campagne de communication la plus trompeuse au regard des activités réelles). Nominés : EDF en Serbie, Pur Projet dans les Andes, GDF-Suez.
 
« Une pour tous, tout pour moi ! » (la politique la plus agressive en terme d’appropriation, de surexploitation ou de destruction des ressources naturelles). Nominés : Shell, Total, le Crédit Agricole. 
 
« Mains sales, poches pleines » (la politique la plus opaque au niveau financier). Nominés : Perenco, Samsung, la société Lyon-Turin Ferroviaire.
 
Les lauréats seront connus lors d'une cérémonie à Paris le 18 novembre. 








Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires