Lu, vu, entendu... Migrants

08/11/2015

Migrants : le Journal des Jungles N° 5 est paru




Migrants : le Journal des Jungles N° 5 est paru
Le Journal des jungles en est à son cinquième numéro. Il est édité par la Plate-forme de Service aux Migrants qui regroupe des associations et collectifs intervenants auprès des exilés du Nord/Pas-de-Calais, Cherbourg et Paris.

" Ce journal veut être celui des jungles, des squats, du monde des exilés et de ceux qui travaillent à leurs côtés "  écrivent les réalisateurs. Co-écrit par ceux et celles qui vivent la situation, français natifs, d'adoption ou étrangers de passage ou en voie d'installation, il " veut être ouvert aux regards, à la voix de tous, forcément et heureusement discordante parfois, aux impressions, aux difficultés, aux satisfactions, il y en a. Il ne veut pas être résigné, il veut à la fois donner un support à la colère, à l’indignation, mais aussi permettre la transmission de  victoires, qu’elles soient dans la modification des lois ou de leur application, dans la réalisation de minuscules améliorations de la vie quotidienne, dans le récit d’expériences personnelles."

Réalisé en partenariat avec l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, le Journal des Jungles  numéro 5 a été réalisé au cours d’une résidence qui s’est tenue à Cherbourg en mai 2015.  Réunis ensemble pendant 3 jours, des demandeurs d’asile accompagnés par l’Association Itinérance Cherbourg, des bénévoles de cette association et d’autres jungles du Nord Pas-de-Calais, des étudiantes de l’ENSAD-Lab  et deux graphistes du Collectif Osez-nous  ont modelé, fabriqué et écrit ce journal intitulé « The asylum seeker ». Ils ont cherché à apporté à la thématique de la demande d’asile l’éclairage de demandeurs d’asile et de bénévoles qui sont confrontés au quotidien aux difficultés de ces procédures. 

Pour accéder aux autres numéros, cliquer ici





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Montez !

Sitôt passée la station Europe, les cars Macron ont pris la route pour aller ramasser les élus de droite et du centre inquiets pour leur siège à neuf mois des élections municipales. Allez, montez ! Et hop, 72 politiciens ont grimpé, regardés l'œil mauvais par leurs rivaux plus rapides qu'eux en macronie. Celle-ci est plus que jamais un hall de gare où se croisent tous les ex : ex-gaullistes, ex-chiraquiens, ex-giscardiens, ex-radicaux, ex-socialistes, ex-mitterrandiens, ex-rocardiens, ex-Verts... Un parti d'ex, centriste, ou plutôt excentrique, qui roule en zigzag,  jusqu'ici à droite, maintenant soudain à gauche."Le capitalisme est devenu fou", a lancé mardi le Président en stigmatisant la "captation des richesses par quelques-uns". Une seconde, on a cru qu'il allait entonner Debout, les damnés de la terre  et rétablir l'impôt sur la fortune pour les gros actionnaires. Mais non. Dans le car, les 72 élus de droite sont rassurés. Ils peuvent même se réjouir : ce coup de volant à gauche peut aider à ravir des villes aux socialistes.

​Michel Rouger

13/06/2019

Nono