Lu, vu, entendu... Migrants

Jungle de Calais : soutien à Rob Lawrie


11/11/2015



« Pas besoin de me dire que je suis un idiot, a-t-il déclaré à la BBC selon Libération, je le sais déjà. J’ai fait une erreur, je n’ai aucun doute là-dessus, et je m’excuserai devant le juge (….) Je dis : « "j’ai pris la mauvaise voie, trouvons la bonne"». Rob Lawrie, un Britannique de 49 ans, risque cinq ans de prison pour avoir tenté de ramener clandestinement à Leeds une petite afghane de 4 ans bloquée dans la « jungle » de Calais.

Après avoir résisté aux demandes insistantes du père de la petite, il avait fini par céder. Une pétition de soutien a été lancée sur change.org demandant à la justice française d’abandonner les poursuites. 






1.Posté par yvanne menetrier le 14/01/2016 11:30
Good luck for Rob , I do hope that the french justice will be lenient . (I'm french)

2.Posté par Joly alain le 14/01/2016 15:17
T'es un mec, mon gars, un vrai, de ceux dont on a vraiment besoin. Tu risque 5 ans, soit infiniment plus qu'un voyou qui a brutalisé une petite vieille. Si tu étais condamné, ne fais pas appel; va au gnouf la tête haute; ils feront de toi un symbole qui leur restera dans la gorge!
Merci de ce que tu as fait.



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

L'espoir, enfin

… En Ethiopie. Périmé le tube humanitaire des années 80 L'Ethiopie meurt peu à peu, peu à peu-eu-eu... Pendant que les habitants des pays à l'opulence mal partagée tirent une tête des jours sans pain en désespérant des lendemains, les Ethiopiens, à l'opposé, sourient à l'avenir, celui que leur a soudain offert un jeune premier ministre, Abiy Ahmed. En moins d'un an : paix avec l'Erythrée, libération des prisonniers politiques, parité hommes-femmes au gouvernement, commission de réconciliation entre ethnies, loi en faveur des réfugiés à faire rougir de honte les Européens... Investissements chinois aidant, l'Ethiopie réduit aussi son immense pauvreté : la voilà devenue le nouveau  "tigre africain". Confiante, la fille chrétienne et musulmane de la Reine de Saba offre ainsi à l'envi aujourd'hui aux voyageurs les richesses de son histoire. Pourvu que les démons de l'économie moderne ne se penchent pas trop sur le berceau de l'Humanité. 

Michel Rouger

 

25/01/2019

Nono