Lu, vu, entendu... Migrants

Jungle de Calais : soutien à Rob Lawrie


11/11/2015




« Pas besoin de me dire que je suis un idiot, a-t-il déclaré à la BBC selon Libération, je le sais déjà. J’ai fait une erreur, je n’ai aucun doute là-dessus, et je m’excuserai devant le juge (….) Je dis : « "j’ai pris la mauvaise voie, trouvons la bonne"». Rob Lawrie, un Britannique de 49 ans, risque cinq ans de prison pour avoir tenté de ramener clandestinement à Leeds une petite afghane de 4 ans bloquée dans la « jungle » de Calais.

Après avoir résisté aux demandes insistantes du père de la petite, il avait fini par céder. Une pétition de soutien a été lancée sur change.org demandant à la justice française d’abandonner les poursuites. 






1.Posté par yvanne menetrier le 14/01/2016 11:30
Good luck for Rob , I do hope that the french justice will be lenient . (I'm french)

2.Posté par Joly alain le 14/01/2016 15:17
T'es un mec, mon gars, un vrai, de ceux dont on a vraiment besoin. Tu risque 5 ans, soit infiniment plus qu'un voyou qui a brutalisé une petite vieille. Si tu étais condamné, ne fais pas appel; va au gnouf la tête haute; ils feront de toi un symbole qui leur restera dans la gorge!
Merci de ce que tu as fait.



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Londres-Paris-Alger

Ce 29 mars 2019, la Grande-Bretagne devait hisser les voiles du Brexit et s'éloigner gaiement des côtés européennes avec à la manœuvre la paire Farage-Johnson braillant le God save the Queen pinte au vent. But no. Et que Dieu sauve la reine en effet, tant les deux fieffés menteurs ont enlisé le peuple anglais dans une jelly épaisse. Parallèlement, à Paris, la monarchie républicaine vient de taper avec une violence inouie sur une partie de son  peuple et les appareils politiques semblent aussi has been que le Labour ou les Tories. Dans les deux riches et vieux pays, l'esprit démocratique semble fatigué. Qu'ils regardent alors au-delà d'une autre mer, au sud. Par des manifestations monstres, joyeuses et non-violentes, toutes générations et milieux confondus, le peuple algérien a fait plier la caste des profiteurs qui l'assujettit depuis l'indépendance. Nul ne connaît les lendemains de cette révolution pacifique mais la rue algérienne est sûrement une source d'inspiration pour les anciens empires, n'est-il pas ?  

Michel Rouger

28/03/2019

Nono