Lu, vu, entendu... Migrants

07/02/2012

Les amoureux au ban public



Lancé par la CIMADE, le mouvement des « Amoureux au ban public » interpelle les pouvoirs publics et les citoyens sur les problèmes que rencontrent les couples franco-étrangers pour accéder à une vie familiale normale. Au nom de la lutte contre les mariages blancs et celle de la maîtrise de l'immigration familiale, le durcissement des politiques s'accentue d'année en année.

Nicolas Ferran, un des initiateurs du mouvement, a réalisé un documentaire qui raconte quel est le parcours du combattant pour se marier en France, faire reconnaître un mariage célébré à l'étranger, obtenir un visa pour la France ou bénéficier d'un titre de séjour. 

Avec beaucoup d'émotion, les treize couples interrogés racontent leur peur de l'arrestation à domicile, le risque d'expulsion, le dévoilement de leur intimité, les interrogatoires. C'est leur lot quotidien mais, pour nous spectateurs, la révélation d'une mise au ban des couples franco-étrangers de notre pays.

Le film a été auto-produit et il n'a pas de distributeur. Vous pouvez  organiser une projection publique dans votre ville ou le commander en prenant contact auprès de Nicolas Ferran.











Le billet de la semaine

​Que d'histoires...


Jeudi soir 18 septembre 2010. Un clic et Marcelle, Simon, Francis,  Magali, Vincent... se retrouvent soudain sur le net, partageant passions et combats, idées et énergie. Ils, elles, ont 22 à 88 ans, sont retraité.e.s de La Poste, fermier écolo, éducateur, cheffe d'entreprise, étudiant. Leurs histoires, ordinaires et si peu banales, sont les premières d'une longue série : 478 exactement dix ans plus tard sur le webmagazine, les blogs, les livres, le webdoc. Des centaines de milliers de lecteurs sont passés, se sont arrêtés sur l'une ou l'autre, y ont puisé des moyens pour surmonter le désenchantement ambiant, leur sentiment d'impuissance, imaginer, créer déjà un monde un peu meilleur. Alors, bien sûr, on va continuer. Ces dix ans sont une étape. Un travail est engagé pour consolider économiquement le projet pour le transmettre dans les années prochaines à une génération plus jeune. Cette fois encore, les lectrices et lecteurs, devenus sociétaires, nous y aideront. Et contre les virus qui accablent les humains, Histoires Ordinaires va continuer avec tant d'autres à propager le meilleur des vaccins, l'engagement.

Michel Rouger
vocal_001_13.mp3 Vocal 001.mp3  (695.58 Ko)


19/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires