Lu, vu, entendu... Migrants

24/07/2012

Migrants : fin d'étape pour « Boats 4 people »



Migrants : fin d'étape pour « Boats 4 people »
Le 19 juillet, Boats 4 People, la coordination internationale regroupant depuis un an des organisations méditerranéennes, européennes et africaines, pour mobiliser l'opinion et les gouvernants sur l'hécatombe de migrants dans les eaux de la Méditerranée, a achevé à Lampedusa sa campagne de trois semaines. 

Le bateau Oloferne a fait étape à Rosignano, Palerme, Pantelleria, Monastir, Ksibet el Mediouni et, pour finir, Lampedusa. Chacune de ces étapes a été marquée par des rencontres intenses réunissant migrants, militants, personnalités politiques, journalistes mais aussi des familles de disparus tunisiens. Diverses actions à travers l'Europe ont fait écho à l'opération : à Calais, Strasbourg, Frankfort, Hamburg, Paris, Amsterdam, Tilburg...

Cette campagne est elle-même une simple étape, bien sûr, dans ce combat de longue haleine...

Voir les sites de Boats 4 People  et de RESF

On peut aussi écouter l'émission réalisée par téléphone depuis Lampedusa par la radio FPP :
resf_sur_fpp_239___18_07_12___01_boats4people_premiers_partie.mp3 Podcast : fin d'étape pour "Boats 4 people"  (28.78 Mo)


resf_sur_fpp_239___18_07_12___02_boats4people_deuxieme_partie.mp3 Podcast fin d'étape pour boats 4 people" 2  (27.23 Mo)


FPP, « la voix des sans voix » de banlieue

Ceci est une occasion de redécouvrir La radio associative FPP ( Fréquence Paris Plurielle), « la voix des sans voix » vivant en banlieue parisienne.
Migrants : fin d'étape pour « Boats 4 people »








Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires