19/07/2013

Le wwoofing, pour voyager et promouvoir les techniques de culture ancestrales


En évoquant l'expérience de Sarha l'Américaine ou de Wilma la Berlinoise, Sciences et Avenir / le Nouvel Observateur nous apprend comment la nouvelle pratique du wwoofing permet de voyager pour découvrir le monde tout en s'initiant et en propageant les techniques ancestrales de culture biologique.


Le wwoofing, pour voyager et promouvoir les techniques de culture ancestrales
En échange d'une participation de quelques heures par jour aux activités de l'exploitation, le wwoofer se verra offrir le gîte, parfois rudimentaire, et le couvert. Une opportunité pour faire quelque part dans le monde le plein de rencontres, s'enrichir de savoir-faire écologiques, d'arts de vivre alternatifs, et de cultures. Le tout lors de séjours d'une à trois semaines. lire la suite
 








Le billet de la semaine

Bientôt la fête


Tout va s’arranger, si si. Certes, 100 000 familles sont maintenant endeuillées, les hôpitaux restent saturés mais les valides sont piqués à tour de bras et le gouvernement Castex se prépare à rouvrir bars, restos, cinémas, salles de spectacles. Pour mi-mai, a décidé le Président. Heureux gens de Perros-Guirec qui peuvent déjà rêver à leur grande fête démocratique et populaire du 27 juin. Leur double tour électoral et cycliste. Ce jour-là, le vélo va voler au secours de la politique. Les fans du Tour de France vont être drainés vers les urnes des écoles, deux logistiques sont s’unir contre l’abstention. Sans compter qu’il doit bien rester quelques as de la seringue dans les équipes du Tour pour procéder à d’ultimes vaccinations. Pourvu que d’ici là, l’équipe Castex ne fasse pas demi-tour ou rétropédale une nouvelle fois.

Michel Rouger
20210415_bientot_la_fete.mp3 20210415 bientôt la fête.mp3  (900.12 Ko)


15/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires