31/08/2015

Avant le grand rendez-vous : plus de 100 villages Alternatiba



La mobilisation citoyenne sur le climat s'amplifie de toutes part avant la grande conférence de décembre à Paris. Né à Bayonne en 2013, le mouvement Alternatiba en est l'une des principales expressions. Les organisateurs espèrent réunir quelque 50 000 personnes place de la République à Paris les 26 et 27 septembre au terme du Tour Alternatiba qui, sur quelque 5 600 km et durant près de quatre mois, a informé et drainé les initiatives. Résultat :  les Villages des alternatives qui rassemblent des collectifs locaux porteurs de propositions concrètes dépassent fin août la centaine. Et le compteur des personnes présentes dans les villages ou sur le tour continue de tourner à un rythme qui devrait permettre d'approcher les 200 000 fin septembre...








Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires