Vu, lu, entendu...

31/08/2015

Avant le grand rendez-vous : plus de 100 villages Alternatiba



La mobilisation citoyenne sur le climat s'amplifie de toutes part avant la grande conférence de décembre à Paris. Né à Bayonne en 2013, le mouvement Alternatiba en est l'une des principales expressions. Les organisateurs espèrent réunir quelque 50 000 personnes place de la République à Paris les 26 et 27 septembre au terme du Tour Alternatiba qui, sur quelque 5 600 km et durant près de quatre mois, a informé et drainé les initiatives. Résultat :  les Villages des alternatives qui rassemblent des collectifs locaux porteurs de propositions concrètes dépassent fin août la centaine. Et le compteur des personnes présentes dans les villages ou sur le tour continue de tourner à un rythme qui devrait permettre d'approcher les 200 000 fin septembre...









Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires