Vu, lu, entendu...

21/08/2014

L'humanité, une "endettée écologique"



L'humanité, une "endettée écologique"
Depuis le mardi 19 août, l''humanité est entrée en "déficit écologique". La population mondiale a consommé la totalité des ressources naturelles que la Terre est capable de renouveler en l'espace d'une année.C'est un jour plus tôt qu'en 2013. Chaque année, depuis le 17 décembre 1987, jour où le premier "dépassement" eut lieu, la date fatidique ne cesse d'avancer.

L'empreinte de l'humanité s'est alourdi dans les années 70, époque qui assistait à une forte croissance démographique et économique mondiale. Elle ne cesse de s'aggraver depuis.

Ce concept du jour du dépassement a été initié par l’institut de recherche anglais  New Economics Foundation, partenaire du Global Footprint Network qui rend compte des résultats transmis. Le jour du dépassement marque chaque année le moment auquel nous commençons à vivre au dessus de nos moyens écologiques. Pour le reste de l’année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l’accumulation du CO2 dans l’atmosphère.









Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires