08/08/2013

Le jeu de l'été avec Artisans du Changement



Le jeu de l'été avec Artisans du Changement
Vous voulez vérifier vos capacités et compétences dans les domaines de l'écologie, du social et de l'économie ? Vous avez envie, pendant 5 minutes, de vous prendre pour un/une chef d'entreprise ? Montrer que vous, oui vous, allongé(e) dans votre transat, vous sauriez remettre de l'ordre dans la crise ? Un jeu pour vous, créé par les Artisans du Changement.

C'est facile. Il s'agit d'aller sur leur site et de cliquer en haut, à droite,  sur "Jeu de simulation"

Mais qui sont " Les artisans du changement " ?

Rendre le monde un peu meilleur

C'est un livre qui est le point de départ de leur aventure : « 80 Hommes pour changer le monde » de S. Darnil et de M. Le Roux. C'est lui qui a donné à la réalisatrice Muriel Barra et au réalisateur Sylvain Braun de monter un société audio-visuellle pour collecter les portraits de petits et grands entrepreneurs du monde entier : ceux et celles qui veulent changer le monde dans l'environnement, l'économie, la santé, dans le développement durable pour le dire vite.

Ce ne sont pas des sujets qui emballent les chaînes de télé : « Nous n'étions pas très connus, notre projet était jugé trop ambitieux et pas assez catastrophiste. Nous voulions au contraire montrer de façon très concrète qu'il existe des solutions simples, ingénieuses, de bon sens, pour rendre le monde un peu meilleur. » explique Sylvain Braun dans un article de Télérama.

Heureusement, la projet a vu le jour grâce à la télévision publique canadienne et des épisodes ont été diffusés en 2009 sur Ushuaïa. Le site vous permet de visionner le travail accompli par l'équipe.









Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires