Vu, lu, entendu...

15/09/2011

L'histoire du "Garage du n'importe quoi"



L'histoire du "Garage du n'importe quoi"
Vous aimez lire nos "histoires ordinaires" alors découvrez celle que nous conte Clément Bellorini dans la revue XXI.

"J’ai persévéré jusqu’au master I de droit pénal pour m’assurer que cette voie ne me plaisait pas, se présente-t-il d'emblée dans sa courte biographie. C’est vers l'humanitaire que je m’oriente, d’abord autour d’un projet de cirque en Serbie et au Kosovo, un master à l’Institut d’Etudes Humanitaire d’Aix, puis au Guatemala. Il en ressort une envie d’écrire, de raconter, de faire partager. Le quotidien de personnes ordinaires, les destins anonymes sont mes sujets de prédilection.". Alors bienvenue dans les colonnes d'Histoires Ordinaires

L'histoire ordinaire que nous raconte Clément Bellirini est celle  du « garage du n’importe quoi », un chapiteau dressé en Seine-Saint-Denis sur les ruines d’un garage incendié, en plein cœur d’un camp de Roms, pour le plus grand bonheur des enfants, mais pas uniquement.. A découvir en suivant ce lien.









Le billet de la semaine

​Que d'histoires...


Jeudi soir 18 septembre 2010. Un clic et Marcelle, Simon, Francis,  Magali, Vincent... se retrouvent soudain sur le net, partageant passions et combats, idées et énergie. Ils, elles, ont 22 à 88 ans, sont retraité.e.s de La Poste, fermier écolo, éducateur, cheffe d'entreprise, étudiant. Leurs histoires, ordinaires et si peu banales, sont les premières d'une longue série : 478 exactement dix ans plus tard sur le webmagazine, les blogs, les livres, le webdoc. Des centaines de milliers de lecteurs sont passés, se sont arrêtés sur l'une ou l'autre, y ont puisé des moyens pour surmonter le désenchantement ambiant, leur sentiment d'impuissance, imaginer, créer déjà un monde un peu meilleur. Alors, bien sûr, on va continuer. Ces dix ans sont une étape. Un travail est engagé pour consolider économiquement le projet pour le transmettre dans les années prochaines à une génération plus jeune. Cette fois encore, les lectrices et lecteurs, devenus sociétaires, nous y aideront. Et contre les virus qui accablent les humains, Histoires Ordinaires va continuer avec tant d'autres à propager le meilleur des vaccins, l'engagement.

Michel Rouger
vocal_001_13.mp3 Vocal 001.mp3  (695.58 Ko)


19/11/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires