Vu, lu, entendu...

11/08/2011

Agrobusiness breton : soutien à Jean Kergrist



Agrobusiness breton : soutien à Jean Kergrist
Jean Kergrist, le citoyen, clown, artiste, écrivain, cinéaste breton bien connu, vit une première aujourd'hui, à 71 ans : une plainte en diffamation. Elle émane du maire de sa commune, Glomel, qui n'a pas apprécié certains mots employés par Kergrist contre le projet d'un gros élevage de poulets en batterie. Pour connaître l'affaire et signer la pétition en faveur de Kergrist, cliquez ici... 





1.Posté par Patrick Quéméner le 02/09/2011 08:00
Bonjour à la l'équipe HO ,'-)) ,

Jean Kergrist à Hillion en 2009 , Le délégué "Algues vertes " ...

Le bonus ..une vidéo , un sujet réalisé tout juste quelques semaines avant l’hécatombe des marcassins et sangliers , morts le nez dans le composé d'hydrogène sulfuré d'origine identifiée et non contrôlé, la particularité destructive de la surproductivité ! La chasse à l'hydrogène, avant mm l'ouverture de la chasse à plomb " ... Tout fout le camp ! " ....

http://www.dailymotion.com/video/xj8mez_algues-vertes-a-granville-andre-ollivro_news


Patrick ...

2.Posté par yvon barbeau le 04/10/2012 16:58
Salut le clown philosophal. Veux-tu me donner le nom breton que l'on donnait aux trimards creuseurs du canal NB ou à leurs batards qu'on pu avoir les femmes des plougs? Merci. YB



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires