06/12/2012

Usines chinoises : le géant du jouet ne change pas



Usines chinoises : le géant du jouet ne change pas
Régulièrement accusé d'exploiter les ouvriers et ouvrières chinois par sous-traitants interposés, le géant états-unien du jouet Mattel est de nouveau sur la sellette dans une enquête réalisée dans quatre usines par l'ONG China Labor Watch (CLW) qui a pu envoyer de courageux militants se faire embaucher.

Publiée par Peuples Solidaires, l'enquête démontre par exemple que les salariés doivent accepter de travailler 12 heures par jour, 6 à 7 jours par semaine, pour avoir un revenu de l'ordre de 300 euros ; accepter aussi de mettre leur vie en danger en manipulant des produits dangereux ou en respirant des produits toxiques. Etc. Tous les faits et analyses ci-dessous dans le rapport.
 
rapport_mattel_3.pdf RAPPORT-MATTEL-3.pdf  (2.08 Mo)