Vu, lu, entendu... Travail

06/12/2012

Usines chinoises : le géant du jouet ne change pas



Usines chinoises : le géant du jouet ne change pas
Régulièrement accusé d'exploiter les ouvriers et ouvrières chinois par sous-traitants interposés, le géant états-unien du jouet Mattel est de nouveau sur la sellette dans une enquête réalisée dans quatre usines par l'ONG China Labor Watch (CLW) qui a pu envoyer de courageux militants se faire embaucher.

Publiée par Peuples Solidaires, l'enquête démontre par exemple que les salariés doivent accepter de travailler 12 heures par jour, 6 à 7 jours par semaine, pour avoir un revenu de l'ordre de 300 euros ; accepter aussi de mettre leur vie en danger en manipulant des produits dangereux ou en respirant des produits toxiques. Etc. Tous les faits et analyses ci-dessous dans le rapport.
 
rapport_mattel_3.pdf RAPPORT-MATTEL-3.pdf  (2.08 Mo)









Le billet de la semaine

​Democratic Circus


Tombera, tombera pas ? Les citoyens de cette Terre vont-ils devoir assister quatre ans encore aux calembredaines et agressions du politicien le plus puissant et le plus foutraque du monde ? Le suspense grandit à trois semaines du scrutin d'autant que Trump ne quittera pas facilement la piste, sa sortie pourrait même se révéler interminable et explosive. En fait, tout est possible tant le système électoral américain est peu démocratique. Au terme d'une campagne comme d'habitude crapoteuse et noyée sous les dollars, il n'est pas impossible que le suffrage universel soit de nouveau bafoué. En 2000, le démocrate Al Gore,  défenseur du climat, avait gagné mais c'est le républicain Bush le cruche, pyromane au Moyen-Orient, qui avait été élu. En 2016, Trump, bien que battu de 2,7 millions de voix, a gagné. Quoi qu'il arrive, la Trump Parade finale dira beaucoup de l'état de la démocratie outre Atlantique.

Michel Rouger
vocal_001_9.mp3 Vocal 001.mp3  (550.45 Ko)


14/10/2020

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires