15/12/2013

Sur "Pote emploi.fr", des jeunes partagent leurs réseaux


Mettre en relation des jeunes dont le milieu et les études favorisent l'accès à l'emploi avec d'autres jeunes dépourvus de réseaux, tel est le pari du site "Pote emploi.fr".


Juliette Simon qui a eu l'idée de Pote Emploi a bénéficié, elle, d'études prestigieuses. « A HEC, on nous répète que le réseau fait toute la différence, explique-t-elle, que c’est lui qui nous ouvre des portes sur le marché de l’emploi. Mais on ne croise dans ces écoles que des personnes de milieu identique. Faute d’exemples dans leur entourage, a-t-elle constaté, de nombreux étudiants de milieux défavorisés, même bons élèves, brident leurs ambitions quand ils n’ignorent pas tout simplement vers quel métier s’orienter. Un manque d’information qui ne facilite pas leur intégration professionnelle. »

Avec le soutien d'abord de sa sœur et de sa famille, puis en mobilisant les soutiens publics et privés utiles, elle a mené à bien son projet de création d'une plateforme d'échange et d'entraide entre jeunes. Potes emploi.fr est en ligne depuis septembre 2013 et prendra toute sa dimension à partir de janvier. Déjà plus de 1300 jeunes sont inscrits.

Un bel exemple de solidarité au moment où patinent les promesses de l'élitisme républicain.









Le billet de la semaine

Poison


La Justice a enfin tranché. Les laboratoires Servier sont condamnés. Pour la mort de 1 500 à 2 000 personnes empoisonnées par le Mediator et pour les souffrances infligées à des milliers d’autres, ils devront verser quelques heures de leur chiffre d’affaires. Quant aux dirigeants, cadres ou experts accusés, ils sont repartis libres avec leurs gardes du corps dans leurs voitures aux vitres teintées. Plus clément que la procureure, le tribunal leur a épargné la prison ferme. Dans la France du XXIe siècle, les juges, qui envoient le petit peuple à tour de bras dans des prisons indignes, restent pétrifiés à l’idée d’enfermer un puissant dans une cellule aménagée. Inébranlable justice de classe. Un vrai poison dans une société déjà peu confiante envers ses institutions. Pour rattraper l’iniquité, reste plus qu’à décider d’un plan médiator transformant la prison ferme en prison avec sursis pour les milliers de détenus non condamnés pour homicides involontaires. 

Michel Rouger
20210401_poison.mp3 20210401 Poison.mp3  (1.11 Mo)


31/03/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires