Comprendre

26/03/2020

Un sociologue : « Cette crise rend visibles ceux qui sont d’ordinaire invisibles »



Libération a donné la parole au sociologue Camille Peugny, spécialiste des inégalités sociales et du déclassement. "L’épidémie de coronavirus révèle la fracture entre deux mondes, indique en introduction Laure Bretton qui a réalisé l'interview : les « vainqueurs de la mondialisation » sont chez eux, tandis que ceux qui sont « à leur service » sont dehors".

La crise sanitaire rend visibles ces  caissières, livreurs, soignants, éboueurs, gendarmes et policiers, boulangers…,  cette "armée de l'ombre" essentielle mais jusqu'ici négligée au profit des "gagneurs".




Nouveau commentaire :



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​La vague

Regarder la mer et laisser l'esprit voyager. Surtout ne plus se laisser submerger par la peur. La peur de la « seconde vague » que croient voir arriver au loin, dans la brume, un de ces jours, l'épidémiologiste, le sous-préfet, le journaliste, la cousine dont la nièce travaille à l'hôpital. Regarder la mer. Regarder dans le flot d'abstentions de dimanche la vague verte portée par un courant socialiste que l'on croyait disparu. Regarder la mer et le temps d'un été laisser l'espoir voyager... 

​Michel Rouger

01/07/2020

Nono












Partenaires