Coronavirus Covid-19

11/05/2020

" Pourquoi les femmes paient un si lourd tribut"



Capture d'écran YouTube sur un reportage de France 3 Corse ViaStella au service de réanimation du centre hospitalier d’Ajaccio
Capture d'écran YouTube sur un reportage de France 3 Corse ViaStella au service de réanimation du centre hospitalier d’Ajaccio
Sur le HuffPost, Sandra Lorenzo présente un dossier détaillé sur le lourd tribut payé par les femmes face au coronavirus et au confinement. Tout simplement parce qu'elles sont en première ligne dans certains métiers indispensables mais aussi à la maison. Les métiers ?  "90% des caissiers sont des femmes. 87,7% des infirmiers sont des femmes. 90% des aide-soignants sont des femmes. 70,5% des agents d’entretien sont des femmes." 

Les métiers du "care" (en anglais, “prendre soin des autres”) "se caractérisent par des niveaux de salaires bas et une faible reconnaissance de la société à leur égard", souligne Sandra Lorenzo en ajoutant des liens vers des témoignages de deux caissières, d'une infirmière, d'une assistante maternelle, d'une enseignante. 

Les femmes sont aussi en première ligne à la maison, pour les enfants, les courses, et elles sont victimes d'une recrudescence des violences conjugales comme le montrent là aussi plusieurs témoignages. Le dossier n'oublie pas l'engagement bénévole de nombreuses femmes dans la confection de ces masques qui ont tant manqué... 



Nouveau commentaire :







Le billet de la semaine

​Les Réseaux


Donc, en cette bonne année 2021, les Réseaux régnant sur l'Humanité ont lâché le trump, le monstre qu'ils ont porté en 2016 à la tête des États-Unis puis ravitaillé durant quatre ans par leurs tout-à-l'égout d'outrances et d'informations fausses. Aux portes du Capitole, à la dernière minute de sa tentative de coup d'État fomentée depuis des mois, ils l'ont lâché. Des défenseurs de la liberté comme ça, mieux vaut s'en protéger ! Pour inciter les gouvernants des pays encore libres à reprendre le contrôle en brisant leurs monopoles, il faudrait que les citoyens cessent d'être des Gafeurs, reprennent eux-même le contrôle de leur propre vie. Ne cèdent plus leurs comportements, leur cerveau, leur liberté pour le plaisir de quelques libertés factices à cette oligarchie marchande destructrice de la démocratie - et de la Planète par son cloud et ses matériels -. On peut encore user librement des immenses ressources d'internet. Se désintoxiquer, dégoogliser, désapple-iser, désamazoniser... 

Michel Rouger
voix_001_les_reseaux.mp3 Voix 001 Les réseaux.mp3  (2.2 Mo)


14/01/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires