Vu, lu, entendu... Travail

Un jeu vidéo pour découvrir ses droits


20/09/2011




Un jeu vidéo pour découvrir ses droits
Les jeunes ne se syndiquent plus et restent isolés face aux difficultés du monde du travail. Pour les sensibiliser au dialogue social au sein de l'entreprise et à la défense de leurs droits, la FGMM-CFDT  (Fédération des mines et de la métallurgie) a lancé un jeu en ligne intitulé « My job aventure ». 

C'est un serious game, en ligne depuis le 1er mai dernier, accessible sur le net, la version sur Facebook permettant de partager les scores. Vrai jeu vidéo avec une intention pédagogique, il concerne aussi bien le débutant sur le marché de l'emploi que le salarié confirmé.  

Le joueur est plongé dans le quotidien d'une PME, AéroTaf. Il va être confronté aux problèmes habituels pour lesquels il devra faire les bons choix, avec l'aide de trois jokers vidéo, des délégués syndiquaux qui vont le mettre sur la piste de la bonne réponse. Le jeu permet de plonger de façon ludique dans les conventions collectives ou les dispositions législatives qui protègent les salariés. Il permet aussi d'envisager des stratégies face à l'employeur si celui-ci, par exemple, propose une offre d'emploi transformée en CDD à la place d'un CDI ou change les dates de vacances.
 
De jeunes secrétaires fédéraux ont participé à l'élaboration du jeu et il a été testé par de jeunes militants. La conception et le développement ont nécessité un an de travail avec les spécialistes Mediatools et Woomet. 
 
Pour découvrir le jeu :
majobaventure.fr

Eloïse Guesde, responsable des ressources humaines « fictive » d'AéroTaf tient un blog pour faire découvrir le jeu, donner des astuces et informer sur les mises à jour

Elle anime aussi la page « Fans » du jeu sur Facebook et est présente sur les réseaux sociaux comme Twitter, Viadeo et Linkedin.
 







Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Londres-Paris-Alger

Ce 29 mars 2019, la Grande-Bretagne devait hisser les voiles du Brexit et s'éloigner gaiement des côtés européennes avec à la manœuvre la paire Farage-Johnson braillant le God save the Queen pinte au vent. But no. Et que Dieu sauve la reine en effet, tant les deux fieffés menteurs ont enlisé le peuple anglais dans une jelly épaisse. Parallèlement, à Paris, la monarchie républicaine vient de taper avec une violence inouie sur une partie de son  peuple et les appareils politiques semblent aussi has been que le Labour ou les Tories. Dans les deux riches et vieux pays, l'esprit démocratique semble fatigué. Qu'ils regardent alors au-delà d'une autre mer, au sud. Par des manifestations monstres, joyeuses et non-violentes, toutes générations et milieux confondus, le peuple algérien a fait plier la caste des profiteurs qui l'assujettit depuis l'indépendance. Nul ne connaît les lendemains de cette révolution pacifique mais la rue algérienne est sûrement une source d'inspiration pour les anciens empires, n'est-il pas ?  

Michel Rouger

28/03/2019

Nono