Vu, lu, entendu...

Ludovic témoigne de sa tétraplégie sur le web


28/08/2014



Ludovic témoigne de sa tétraplégie sur le web
Ludovic Konstantinow a 31 ans. Il y a une quinzaine d'années, un mauvais plongeon lui brisait les vertèbres cervicales, le laissant paralysé des quatre membres. Dans un article paru en juillet dans Le Monde et crânement intitulé "Je ne voudrais la place de personne, pas même celle d'un mec valide", il déroule son existence face à la mer : pratiquer des sports extrêmes, faire l'amour, vivre...

Sa rééducation, l'enfermement, ce corps entre les mains des soignants, il les évoque aussi sur son site internet La roue tourne.  Quelques 2 000 visiteurs par mois, un livre d'or bien rempli, Ludovic informe aussi bien les futurs soignants que les simples citoyens, soucieux de se défaire de quelques préjugés, désireux de savoir comment on vit avec un handicap.  
 






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​On y croit

« Nous avons besoin de repenser un grand projet social », a dit le Président. Ce n'est pas une blague lancée au téléphone à l'ami Hanouna. Ni un nouveau coup de com'. C'est du sérieux. C'était dimanche soir, aux vœux. « Demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour le pays », a dit aussi notre Kennedy à nous. Et voilà que dès potron-minet chaque Français pense au grand projet social. S'en va lutter contre la stigmatisation des chômeurs et des migrants, les attaques contre les HLM ou l'audio-visuel public. S'en va lutter contre les projets du gouvernement. Pense justice, liberté, égalité, fraternité, écologie pour tous. La bataille des valeurs entre la droite et la gauche, à l'obsolescence programmée, est de nouveau en marche. Des députés marcheurs redeviennent d'ailleurs socialistes. On y croit, Président. C'est promis. Le citoyen français sera ainsi en 2018 : sitôt levé, sitôt debout.

Michel Rouger

04/01/2018

Nono