Vu, lu, entendu...

Concours vidéo pour dénoncer le sexisme


04/12/2013



Concours vidéo pour dénoncer le sexisme
Ce concours, initiative de la téléweb féministe "Télédebout", s'adresse à tous les jeunes de 10 à 25 ans. L'objectif est de réaliser une vidéo d'une durée de 2 à 10 minutes pour dénoncer le sexisme ordinaire, comme le stipule le règlement du concours : « L'important est d'avoir des idées, des choses à dire, à montrer et une grande envie que le monde bouge vers plus d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes. »

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 décembre 2013, pour une remise des prix en mai-juin 2014.
D'envergure nationale, l'événement est soutenu notamment par le ministère des Droits des femmes, le ministère de la Culture et de la communication, le rectorat de Toulouse, le conseil régional Midi-Pyrénées, la mairie de Toulouse et d'autres partenaires non institutionnels comme les magazines l'Étudiant, Causette, etc.

Plus d'infos sur le site de Télédebout.




Dans la même rubrique :
< >


Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​On y croit

« Nous avons besoin de repenser un grand projet social », a dit le Président. Ce n'est pas une blague lancée au téléphone à l'ami Hanouna. Ni un nouveau coup de com'. C'est du sérieux. C'était dimanche soir, aux vœux. « Demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour le pays », a dit aussi notre Kennedy à nous. Et voilà que dès potron-minet chaque Français pense au grand projet social. S'en va lutter contre la stigmatisation des chômeurs et des migrants, les attaques contre les HLM ou l'audio-visuel public. S'en va lutter contre les projets du gouvernement. Pense justice, liberté, égalité, fraternité, écologie pour tous. La bataille des valeurs entre la droite et la gauche, à l'obsolescence programmée, est de nouveau en marche. Des députés marcheurs redeviennent d'ailleurs socialistes. On y croit, Président. C'est promis. Le citoyen français sera ainsi en 2018 : sitôt levé, sitôt debout.

Michel Rouger

04/01/2018

Nono