15/10/2015

Intersexes : une victoire et un témoignage à relire



Intersexes : une victoire et un témoignage à relire
Vincent Guillot, le co-fondateur de l’Organisation internationale des intersexes (OII), dont ont peut relire le témoignage  bouleversant qu’il a accordé à Histoires Ordinaires en 2013, s’est dit « heureux » dans le journal Le Monde de la décision prise par le tribunal de grande instance (TGI) de Tours. Dans une décision rendue le 20 août dernier mais révélée seulement mercredi per le journal 20 minutes, celui-ci a ordonné de modifier l’état-civil  d’une personne née avec une « ambiguïté sexuelle ». 

Cette personne âgée aujourd’hui de 65 ans ne sera plus de « sexe masculin » mais de « sexe neutre ». Cette première en Europe doit cependant être confirmée : le parquet a en effet décidé de faire appel, estimant que ce débat de société doit être tranché par le législateur ou l’autorité judiciaire la plus élevée. Quelque 200 enfants naissent intersectés chaque année en France. 







Le billet de la semaine

Dimanche soir


Ainsi, avançant l’été d’une journée, le gouvernement nous permet de fêter jusqu’au bout de la nuit le dimanche électoral. A quatre jours du scrutin, cette largesse ne peut que ravigoter les candidats Marcheurs qui ont dû mal à masquer leur gêne devant le mauvais coup porté à la Loi Molac et à diverses volontés populaires. Elle devrait permettre aussi aux présidents, secrétaires et assesseurs des bureaux de vote de célébrer autour d’un pot bien mérité un engagement citoyen qui fait bien défaut à chaque rendez-vous électoral. Car la démocratie, frappée par l'abstention, pourrait bien, elle, ne pas être à la fête dimanche soir. 

Michel Rouger
20210617_dimanche_soir.mp3 20210617 dimanche soir.mp3  (787.06 Ko)


17/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires