Vu, lu, entendu...

20/01/2014

Un Précis contre les préjugés



Un Précis contre les préjugés
Voilà un long titre qui en dit long : un « Précis à l’usage des journalistes qui veulent écrire sur les Noirs, les Musulmans, les Asiatiques, les Roms, les homos, la banlieue, les femmes … » En bref, on l'a compris, il s'agit d'un ouvrage contre les préjugés. 
 
« On peut porter le voile et être militante féministe, être Rom et chercher un emploi sédentaire, être Noir et ne pas aimer danser…, explique en préambule Virginie Sassoon, initiatrice et coordinatrice de l'ouvrage. La complexité du réel échappe souvent aux représentations médiatiques. De nombreux médias grand public ont pourtant développé des politiques volontaristes en faveur de la 'diversité' mais sans résultats probants. Comment, dès lors, contribuer à faire évoluer les pratiques journalistiques ? »
 
L'ouvrage s'adresse aux journalistes qui transportent facilement ces préjugés, comme leurs lecteurs, mais avec la responsabilité majeure de les faire partager au plus grand nombre. Mais tous les citoyens liront aussi avec intérêt cette petite centaine de pages bourrées d'anecdotes et de réflexions significatives dont les auteurs utilisent l'arme de l'humour et ne prétendent pas donner de leçons.
 
 Le Précis à l'usage des journalistes… est édité par le Cavalier Bleu et l'ONG Panos Europe. 10 €








Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires