Vu, lu, entendu...

04/09/2014

Des marathons en fauteuil roulant : le rêve de Coline




Des marathons en fauteuil roulant : le rêve de Coline
Coline, 25 ans, est atteinte d’une maladie dégénérative des muscles. Elle est en fauteuil roulant depuis quelques années. Malgré tout, elle a entrepris de « courir » un marathon dans chaque continent avec l’aide de Pompiers Raid Aventure et aussi Ego, un chien d’assistance Handi’Chiens,  : les pompiers poussent en courant une joelette, un fauteuil tout terrain. Cela lui permet, dit-elle, d’avoir des projets autres que le prochain séjour à l’hôpital…
 
Après avoir fait les marathons de Paris (avril 2013), New York (novembre 2013) et Dubaï (janvier 2014), elle boucle le budget des marathons de Sydney et Kilimandjaro en 2015. Mais pour cela elle a besoin des internautes invités à cliquer sur son rêve sur le site de l'émission Fallait le faire. Il ne reste que quelques jours pour l'aider.





Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​Heureux

En congé et payé ! songeait-il sous son parasol. 100 % payé à flemmasser, musarder avec ma p'tite femme, jouer avec mes p'tiots, faire une p'tite balade, glandouiller en lichaillant un p'tit jaune ou un p'tit blanc. Mon droit au repos. Mon droit à la paresse : comme un bourgeois ! C'est sûrement une anomalie, une aberration, une provocation pour tous ces puissants qui veulent nous précariser, ubériser, assujettir en auto-entrepreneurs douze mois sur douze. Mais jamais ils ne pourront nous enlever notre grande conquête, celle de nos syndicats et de la gauche qu'ils méprisent du haut de leur prétendue modernité. Jamais ils ne pourront, sourit-il, heureux, à l'oiseau qui le regardait. 

Michel Rouger

04/07/2019

Nono