12/02/2015

Indignation sélective



Le 10 février, trois étudiants américains de confession musulmane ont été assassinés à Chapel Hill en Caroline du Nord. La tragédie n'a pas intéressé les médias. Big Browser, le blog des journalistes du monde recensant le meilleur d'internet, raconte la mobilisation qui s'est alors organisée sur les réseaux sociaux.  Un tweet parmi d'autres : « Je veux voir des manifestations. Je veux voir une couverture médiatique. Je veux voir des marches, je veux la même indignation que celle qui a été exprimée en France. »
Indignation sélective








Le billet de la semaine

Dimanche soir


Ainsi, avançant l’été d’une journée, le gouvernement nous permet de fêter jusqu’au bout de la nuit le dimanche électoral. A quatre jours du scrutin, cette largesse ne peut que ravigoter les candidats Marcheurs qui ont dû mal à masquer leur gêne devant le mauvais coup porté à la Loi Molac et à diverses volontés populaires. Elle devrait permettre aussi aux présidents, secrétaires et assesseurs des bureaux de vote de célébrer autour d’un pot bien mérité un engagement citoyen qui fait bien défaut à chaque rendez-vous électoral. Car la démocratie, frappée par l'abstention, pourrait bien, elle, ne pas être à la fête dimanche soir. 

Michel Rouger
20210617_dimanche_soir.mp3 20210617 dimanche soir.mp3  (787.06 Ko)


17/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires