Vu, lu, entendu... Justice / Inégalités

Un séminaire européen pour l'égalité


18/03/2015



Un séminaire européen pour l'égalité
Au lendemain des élections européennes,  plusieurs organisations, dont La Maison des Potes - Maison de l'égalité, avaient décidé d'unir leurs forces pour combattre, au niveau européen, la montée des nationalismes, des racismes, de l’antisémitisme de l’islamophobie. 

Le Séminaire Européen « Unis pour l'égalité » vient concrétiser cette idée. Organisé par la Maison des Potes - Maison de l'égalité, il se tient à Paris du 14 au 19 avril. 

Cette manifestation vient symboliser un nouveau point de départ pour les structures européennes qui luttent pour l’égalité : celui d’une alliance forte pour faire de l'égalité une réalité.

Dans ce contexte, les leaders d'organisations antiracistes de nombreux pays européens seront présents pour exposer leurs actions en faveur des étrangers, contre le racisme et les discriminations, contre l'extrême droite.

De plus, des ministres, parlementaires français et européens, des écrivains, journalistes, démographes, sociologues, des élus locaux interviendront et répondront à leurs questions.

4 thématiques seront abordées :
  • le droit de vote des étrangers,
  • l'égalité dans le travail entre européens et non européens avec l'enjeu de l'ouverture des « emplois fermes »,
  • le droit au séjour en Europe et l'enjeu de la régularisation des travailleurs sans papiers,
  • l'action en justice contre le racisme et les discriminations avec le recours aux méthodes du testings et aux class actions (actions de groupe).

Les débats auront lieu en français et en anglais.

le programme et les thématiques de ce séminaire peuvent être consultés sur le site www.unispourlegalite.eu. 

Attention : les inscriptions doivent être faites avant le 31 mars et le nombre de places est limité.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Septembre 2015 - 18:34 A voir sur France 5 : Femmes Invisibles

Vendredi 10 Juillet 2015 - 07:48 ​La culture, théâtre des inégalités?



Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

Les vieux

Papy Michel (Drucker), 76 ans, publie 286 pages "pour rester jeune" tout en attaquant de nouveau le "jeunisme ambiant". N'y a-t-il pas là une sorte d'antilogie, pourrait chuinter notre académicien chenu Valéry Giscard, 92 ans ? Prétendre rester jeune quand on est vieux, n'est-ce pas du jeunisme ? En fait, Papy s'accroche, vieille histoire. Brassens lui a pourtant dit que le temps ne fait rien à l'affaire : quand on est, on est. Et surtout pas être et avoir été. Au demeurant, on peut être vieux et dans le vent : face à la dictature de l'instant, ne fait-on pas aujourd'hui l'éloge de la lenteur, l'atout majeur des vieux ? Donc, rester gaillard mais lent, engagé mais lent. Marcher le pas lent ralentit le temps. Pourquoi courir, pédaler, sauter, pour  « mourir jeune », le pire ? Non, plutôt être vieux. Mourir très vieux. Au final, même, « les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour... », comme chantait Brel mort trop jeune il y a 40 ans ce mois-ci. Déjà. Comme le temps passe.

Michel Rouger

16/10/2018

Nono