02/10/2013

Héritage : des inégalités profondes



Héritage : des inégalités profondes
Heureusement, il y a les parents derrière ! La phrase est communément admise dans la société d'aujourd'hui. Une sorte d'acceptation d'une des plus profondes inégalités : celle des revenus acquis sans aucun mérite pour les uns, celle de rester pauvre ou en tout cas très peu fortuné pour la majorité. Un tiers des héritages reçus sont inférieurs 8 000 euros, souligne l'Observatoire des inégalités, et 85 % en deçà de 100 000 euros. Et la fiscalité, loin d'atténuer les inégalités, l'aggrave.