11/12/2012

A propos de Depardieu, le déserteur



Le déménagement de Depardieu en Belgique a un côté anecdotique : son évasion fiscale ajoute à  la déchéance quelque peu tragique déjà bien entamée de la star française. Mais, venant après d'autres, il illustre aussi l'esprit de désertion qui semble progresser chez les plus fortunés alors que les finances publiques sont en crise à cause notamment des largesses fiscales qui leur ont été accordées dans les années passées. 

Résultat : la solidarité va de plus en plus peser sur les classes moyennes. Raison de plus pour se mobiliser contre toutes les formes de dumping fiscal. On peut citer à la pointe de ce combat, la campagne « Stop paradis fiscaux » qui regroupe depuis quelques années de nombreuses organisations, ONG (CCFD, Oxfam, CRID), mouvements (Attac), syndicats (CGT, CFDT, Solidaires...). Parmi les actions proposées : une démarche auprès de votre banquier. 










Le billet de la semaine

Surprise !


Se’praaïz ! disons car il s’agit bien entendu des cent premiers jours du président américain Jo Biden. Même Philippe Martinez, le leader ombrageux de la CGT, est impressionné. Et il y a de quoi. Voilà soudain, après quarante ans de triomphe néolibéral, l’Etat-Providence réhabilité, la justice sociale et l’investissement public redevenus priorités, de même que les enjeux nouveaux, du climat au racisme policier. Attendons de voir si Roosevelt est vraiment de retour mais l’audace des cent jours de Jo le vétéran, 78 ans, envieillit tout d’un coup les jeunes présidents du passé : les Clinton (46 ans), Obama (47 ans). Ou du présent : Macron (39 ans). Envieillit aussi la gauche tricolore éclatée dans des chapelles d’un autre siècle au risque de faire passer une Trump française. Mais qui aurait prédit ce Biden nouveau il y a un an ?  Alors, une surprise française l’année prochaine ?  

Michel Rouger
20210429_surprise.mp3 20210429 Surprise.mp3  (1.07 Mo)


29/04/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires