11/12/2012

A propos de Depardieu, le déserteur



Le déménagement de Depardieu en Belgique a un côté anecdotique : son évasion fiscale ajoute à  la déchéance quelque peu tragique déjà bien entamée de la star française. Mais, venant après d'autres, il illustre aussi l'esprit de désertion qui semble progresser chez les plus fortunés alors que les finances publiques sont en crise à cause notamment des largesses fiscales qui leur ont été accordées dans les années passées. 

Résultat : la solidarité va de plus en plus peser sur les classes moyennes. Raison de plus pour se mobiliser contre toutes les formes de dumping fiscal. On peut citer à la pointe de ce combat, la campagne « Stop paradis fiscaux » qui regroupe depuis quelques années de nombreuses organisations, ONG (CCFD, Oxfam, CRID), mouvements (Attac), syndicats (CGT, CFDT, Solidaires...). Parmi les actions proposées : une démarche auprès de votre banquier. 










Le billet de la semaine

​Bolloré en Indochine


Frappé en ce moment par la fuite de journalistes craignant de subir à leur tour, avec l’intrusion du Groupe Bolloré, la dérive droitière de Cnews, le journal L’Express va pouvoir au moins, dans un premier temps, conter les belles histoires du dit Groupe. La dernière se passe au Cambodge. Par amour du caoutchouc, le groupe  français accapare en 2008 des terres ancestrales de l’ethnie Bunong et y plante des hévéas. En 2015, des paysans se rebellent. Suivent divers épisodes. Le dernier a eu lieu le 2 juillet devant le tribunal de Nanterre et a été marqué par une belle victoire du droit français : celui de Bolloré contre les paysans cambodgiens incapables, ces indigènes, de fournir des droits de propriétés en bonne et due forme. Pour prix de leur toupet, ils devront payer en outre une indemnité de procédure au planteur français. L’avocat des Bunongs a aussitôt fait appel. Suspense. Le prochain épisode de Bolloré en Indochine sera à suivre, dans L’Express bien sûr. 

Michel Rouger
20210708_bollore_en_indochine.mp3 20210708 Bolloré en Indochine.mp3  (1.17 Mo)


08/07/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires