02/11/2011

« Le peuple veut », a dit le peintre



Derniers jours d'exposition pour Mourad Harbaoui à la galerie Samia Achour à Tunis. Les couleurs éclatent sur les murs blancs : le bleu de Sidi Bou Saïd, le jaune-soleil sur les ruines de Carthage, le vert des oasis de Douz. Palette victorieuse qui enserre des visages à la mine blafarde, aux traits fatigués pour cause de révolution, aux bouches rondes du cri de la révolte : « Le peuple veut » s'intitulent les deux plus grandes toiles.

Dans cette vidéo, Mourad Harbaoui partage, avec ses tripes, ce qu'est la liberté de la création quand souffle le vent de la liberté voulu par le peuple.