02/11/2011

« Le peuple veut », a dit le peintre



Derniers jours d'exposition pour Mourad Harbaoui à la galerie Samia Achour à Tunis. Les couleurs éclatent sur les murs blancs : le bleu de Sidi Bou Saïd, le jaune-soleil sur les ruines de Carthage, le vert des oasis de Douz. Palette victorieuse qui enserre des visages à la mine blafarde, aux traits fatigués pour cause de révolution, aux bouches rondes du cri de la révolte : « Le peuple veut » s'intitulent les deux plus grandes toiles.

Dans cette vidéo, Mourad Harbaoui partage, avec ses tripes, ce qu'est la liberté de la création quand souffle le vent de la liberté voulu par le peuple.
 








Le billet de la semaine

Dimanche soir


Ainsi, avançant l’été d’une journée, le gouvernement nous permet de fêter jusqu’au bout de la nuit le dimanche électoral. A quatre jours du scrutin, cette largesse ne peut que ravigoter les candidats Marcheurs qui ont dû mal à masquer leur gêne devant le mauvais coup porté à la Loi Molac et à diverses volontés populaires. Elle devrait permettre aussi aux présidents, secrétaires et assesseurs des bureaux de vote de célébrer autour d’un pot bien mérité un engagement citoyen qui fait bien défaut à chaque rendez-vous électoral. Car la démocratie, frappée par l'abstention, pourrait bien, elle, ne pas être à la fête dimanche soir. 

Michel Rouger
20210617_dimanche_soir.mp3 20210617 dimanche soir.mp3  (787.06 Ko)


17/06/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires