Vu, lu, entendu… Moyen-Orient

08/12/2011

Les enfants de Mahaba au Caire



Dans la banlieue du Caire, il y a l’école Mahaba. Située au cœur du quartier des chiffonniers d’Ezbet el-Nakhl, elle a été créée en 1988 par Sœur Emmanuelle et a connu un développement spectaculaire en passant de 200 élèves en 1989 à 2 660 en 2011. Cet établissement modèle, reconnu comme étant le meilleur du Caire, accueille des enfants de toute confession et de toute origine.

Son partenariat avec l'association Asmae permet à 350 enfants du quartier d' y être scolarisés. Mahaba met en place un « Parlement scolaire » où les enfants et adolescents discutent sur des sujets comme la déscolarisation, la paix, la tolérance, la qualité de l’éducation, l’amour de l’Egypte, la citoyenneté afin de préparer les élèves à l’exercice de la démocratie.

L’association Asmae a demandé au photographe réalisateur Mat Jacob de suivre les élèves de l’école pour tenter de comprendre les enjeux de l’éducation dans ce quartier pauvre. À travers le regard des enfants et adolescents de Mahaba évoquant leur rêve, il propose un portrait de l’Egypte d’aujourd’hui, révèle les espoirs et inquiétudes après les événements liés à la révolution.

http://www.lesenfantsdemahaba.com/histoire.php







Le billet de la semaine

​Les Martiens


« Nous y sommes ! Nous voilà ! », a tweeté Emmanuel Macron. Où donc ? C’était le jeudi 18 février peu avant 22 h. Le président français semblait revenu de Mars avec l’astromobile Perseverance. C’était comme s’il avait planté notre drapeau là-bas. Certes, il se trouvait devant un écran mais c’est l’imaginaire qui compte. Quel voyage ! L’homme (moins la femme) sera toujours ainsi à la conquête de l’extrême, des sommets aux abysses, la chevauchée la plus fantastique restant bien sûr la Conquête de l’Ouest. Car notre trip vers Mars semble au XXIe ce que la Ruée vers l’or fut au XIXe. La Starship, la fusée d’Elon Musk, le fantasque milliardaire, est notre cheval. Musk ne pourra pas envoyer des humains sur la Planète Rouge avant longtemps mais peu importe. Le principal est comment exploiter Mars, comment faire du business. Et comment rendre supportable l’insupportable. Oublier la Terre qui se déglingue. Quoi qu’il en coûte. Une chose est certaine : de la planète humaine, tous les Musk du monde ont déjà décollé. 

Michel Rouger
les_martiens.mp3 Les martiens.mp3  (1.15 Mo)


24/02/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires