18/08/2011

En Egypte, du « printemps arabe » aux bidonvilles



Amr Emam/IRIN
Amr Emam/IRIN
 Il y a quelques mois, Mahmoud Salem, 30 ans, s’installait devant son ordinateur portable pour rejoindre des forums de discussion et participer au « printemps arabe ».  Aujourd’hui,  toujours installé devant son ordinateur, il s’est engagé dans une nouvelle forme d’activisme. Avec d'autres blogueurs, il participe à  l’initiative Tweetback qui vise à collecter de l'argent pour aider les habitants des pires bidonvilles du Caire. A lire sur Irin.