23/04/2015

Des paysans du Sud en lutte contre Bolloré



Des paysans du Sud en lutte contre Bolloré
Ces dernières années, quelque 6 000 paysans camerounais ont vu leurs forêts détruites et 40 000 ha de leurs terres appropriées par la Socapalm, que contrôle la Socfin dont l'actionnaire principal est le groupe Bolloré. Jeudi 23 avril, une plantation a été occupée, des actions vont suivre au Cambodge, au Liberia, en Côte d’Ivoire. Cela fait deux ans que les paysans de ces pays tentent d'accentuer leur pression sur le groupe Bolloré face à l'extension de ses plantations industrielles de palmiers à huile et d'hévéas. 

Voir l'article de l'ONG GRAIN

Et ce dossier de presse de l'ONG ReAct
 







Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires