23/04/2015

Des paysans du Sud en lutte contre Bolloré



Des paysans du Sud en lutte contre Bolloré
Ces dernières années, quelque 6 000 paysans camerounais ont vu leurs forêts détruites et 40 000 ha de leurs terres appropriées par la Socapalm, que contrôle la Socfin dont l'actionnaire principal est le groupe Bolloré. Jeudi 23 avril, une plantation a été occupée, des actions vont suivre au Cambodge, au Liberia, en Côte d’Ivoire. Cela fait deux ans que les paysans de ces pays tentent d'accentuer leur pression sur le groupe Bolloré face à l'extension de ses plantations industrielles de palmiers à huile et d'hévéas. 

Voir l'article de l'ONG GRAIN

Et ce dossier de presse de l'ONG ReAct