Vu, lu, entendu... Maghreb

Dans la magie Gnaoua à Essaouira


21/07/2011

Le Festival des Gnaouas d'Essaouira au Maroc est un haut lieu de rassemblement annuel des confréries ou écoles Gnaouas. Il se déroule tous les ans en Juin. Le site du collectif "Sourdoreille, humeurs musicales" consacre une série de vidéos reportages à l'édition 2011, la quatorzième. A écouter et à voir... absolument.




Les Gnaouas sont pour une partie d'entre eux des descendants d'anciens esclaves noirs issus de populations d'origine d'Afrique noire.  Ce terme identifie spécifiquement ces populations au Maroc et de là, leur nom s'est diffusé à leurs homologues du Maghreb.
La constitution en confréries des gnaouas à travers le Maroc s'articule autour de maîtres musiciens (les mâalems) et/ou de rituel, d'instrumentistes, de voyantes (chouafa), de médiums et de simples adeptes. Ils pratiquent ensemble un rite de possession syncrétique (appelé lila au Maroc, diwan en Algérie) où se mêlent à la fois des apports africains et arabo-berbères et pendant lequel des adeptes s'adonnent à la pratique de la transe à des fins thérapeutiques. (source Wikipédia ).

sourdoreille Par sourdoreille

Attention grand écart ! Prenez un peu de jazz haïtien, faites le mariner quelques jours dans les mains d'un des plus grands Maâlems Gnaoua, agrémentez d'une mise en scène léchée et de musiciens fortiches, et vous obtenez un melting pot de sonorités concocté maison, au festival Gnaoua d'Essaouira.

 

Collectif SOURDOREILLE

Sourdoreille est une plateforme dédiée à la musique : un webzine, une émission radio hebdomadaire, et un portail vidéo. Live, sessions acoustiques, interviews, cartes blanches, clips, délires, chroniques : les joyeux lurons de Sourdoreille déclinent leurs humeurs, et traitent à leur sauce ces petites choses qui font et défont l'univers musical.

Festivals partanraires : Art Rock, Cabaret Vert, Eurockéennes, Vieilles Charrues, Transmusicales, Scopitone, Rockomotives, Panoramas, Papillons de nuit, MO'FO, Astropolis, FME, Spot, Gnaoua...


https://www.facebook.com/sourdoreille






Le Webdocumentaire





Donner un coup de main

Tout un chacun peut participer à Histoires Ordinaires. Proposer bien sûr des sujets de reportage et des informations pour la rubrique "Vu, lu, entendu" mais il y a aussi des tâches nombreuses, variées, aussi utiles qu'accessibles. Vous pouvez en trouver ici une liste. Ensuite il suffit de prendre contact avec la rédaction. 


Le billet de la semaine

​2018, la révolte

2018 s'achève et il en restera surtout, non pas la victoire de footballeurs millionnaires, mais la révolte des invisibles qui, soudain, n'ont plus supporté de courber l'échine devant les inégalités brutales économiques et sociales imposée par le pouvoir absolu de l'argent. Il y a cinquante ans, la révolte ouvrière et étudiante contre une société archaïque inaugurait quinze années de transformations profondes, notamment la libération des femmes. Après les “évènements de 68”, les “évènements de 2018” ? La révolte des Gilets Jaunes, largement soutenue par l'opinion, peut-elle annoncer un nouveau moment historique où la réduction des inégalités et la défense de la planète, devenues clairement indispensables et indissociables, seraient devenues priorités politiques ? C'est possible mais il faudra cette fois dominer les démons qui se sont réveillés, ceux de la droite extrême qui rêve, dans tout l'Occident en crise, de ramasser la mise...

Michel Rouger

13/12/2018

Nono