24/11/2011

Alliance mondiale contre l'accaparement des terres



photo Philippe Revelli - Conférence de Sélingué Mali
photo Philippe Revelli - Conférence de Sélingué Mali
A Selingué, au Mali, ils étaient plus de 250 paysans et paysannes, venus de 30 pays différents pour créer, à la clôture de la conférence internationale « Stop aux accaparements de terre », une alliance mondiale.

Il faut savoir qu'au Mali, par exemple, ce sont 800 000 hectares de terre arable qui ont été cédés par le gouvernement aux investisseurs. L'accaparement des terres se produit partout, rendant de plus en plus difficile la lutte pour la survie des communautés villageoises. Le droit à la terre est sans cesse violé et la militarisation progresse pour défendre les intérêts des investisseurs.

L'alliance permettra de renforcer et de soutenir les communautés paysannes dans leur lutte. Un observatoire est né pour collecter et échanger des données concrètes sur l'accaparement.

http://viacampesina.org/fr/







Le billet de la semaine

Palestine


Notre "guerre" contre le virus et notre couvre-feu apparaissent ô combien ridicules aujourd’hui devant le deuil, la colère et la peur qui envahissent de nouveau la Palestine. A Gaza, en Cisjordanie, à Jérusalem mais aussi cette fois dans les villes israéliennes. De guerre lasse comme l’on dit, l’opinion mondiale avait fini par se détourner du drame des Palestiniens. Les démocraties européennes fermaient les yeux sur une colonisation toujours plus agressive, un apartheid sans complexe, la dérive dans les deux camps de pouvoirs corrompus, l’enracinement d’une extrême droite israélienne jeune et provocatrice. L’Europe ne devrait pourtant jamais oublier que la confrontation qui continue sans fin d’ensanglanter la Palestine est née surtout de son propre passé antisémite et colonial.

Michel Rouger
20210513_palestine.mp3 20210513 Palestine.mp3  (936.86 Ko)


12/05/2021

Nono



Le Webdocumentaire








Partenaires